Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Éducation thérapeutique en pré-Ramadan : peut-elle changer les croyances du patient diabétique marocain et le dissuader de jeûner ? (Étude prospective à propos de 190 patients) - 14/07/17

Therapeutic education before Ramadan: Can it change the beliefs of the Moroccan diabetic patient and dissuade him from fasting? (Prospective study about 190 patients)

Doi : 10.1016/S1957-2557(17)30081-0 
S. Laidi , S. El Aziz, A. Chadli
 Service d’endocrinologie, diabétologie et maladies métabolique, CHU Ibn Rochd, Casablanca 
 Laboratoire de neurosciences et santé mentale, Faculté de médecine et de pharmacie, Université Hassan II, Casablanca, Maroc 

*Correspondance.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

Déterminer les croyances qui poussent les patients diabétiques à jeûner, et évaluer l’effet de l’éducation thérapeutique en pré-ramadan sur la décision du jeûne.

Méthodes

Les patients ont répondu à un questionnaire concernant leurs croyances et leur désir de jeûner. Ensuite, ils ont bénéficié d’une séance d’éducation thérapeutique (ETP) animée par un médecin préalablement formé, en utilisant comme support la carte Ramadan du programme Conversation MAP™ : gestion du diabète pendant le Ramadan, et en expliquant clairement les risques du jeûne et la stratification de ce risque, ainsi que les précautions à prendre durant ce mois. Tous les patients ont été contactés pendant le mois du Ramadan pour vérifier s’ils ont jeûné.

Résultats

L’étude a comporté 190 patients diabétiques. Avant la séance éducative, 61 (32%) patients pensaient que le jeûne améliore le diabète, et 63 (33%) pensaient que le fait de ne pas jeûner est un équivalent d’abandon de la religion. En pré-Ramadan et avant toute éducation, 138 (72%) patients comptaient jeûner. Après l’intervention d’ETP, ce taux s’est abaissé à 53 (27%) patients. L’observance du jeûne était corrélée aux croyances religieuses des patients, au type de diabète – avec un taux de jeûne plus élevé chez les patients diabétiques de type 2 (DT2) : 50 patients DT2 versus trois patients diabétiques de type 1 dans le groupe jeûneurs –, et au type de traitement antidiabétique (79% de patients jeûneurs sous antidiabétiques oraux versus 20% de ceux sous insuline); p < 0,0001 pour les comparaisons.

Conclusion

Notre étude a démontré l’effet des croyances des patients sur la décision du jeûne, et l’intérêt de l’ETP pour les en dissuader.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objective

To determine the beliefs of the patients that induce them to fast, and to evaluate the effect of pre-medical therapeutic education on the decision of fasting.

Methods

Patients responded to a questionnaire about their beliefs. Then, they received a therapeutic education session, facilitated by a trained physician, using the Ramadan MAP Conversation Card as a support, and explaining the risks of fasting and the stratification of this risk, as well as the precautions to take during this month. All patients were contacted during the month of Ramadan to verify fasting adherence.

Results

The study population consisted of 190 patients with diabetes, 61 (32%) patients thought that fasting improved diabetes, and 63 (33%) patients that not fasting is an equivalent of abandon of the religion. In pre-Ramadan and before any education, 138 (72%) patients planned to fast Ramadan. After the intervention of education this rate decreased to 53 (27%) patients. The decision of fasting was correlated with the religious beliefs, the type of diabetes (50 type 2 vs. 3 type 1 in the fast group), and with the type of antidiabetic treatment (79% fasting patients among those treated with oral antidiabetic vs. 20% of those treated with insulin); P <0.0001 for all comparisons.

Conclusion

Our study demonstrated the effect of the beliefs of patients on the decision to fast during Ramadan, and the interest of therapeutic education to dissuade them from fasting.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Ramadan, croyances, éducation thérapeutique, Conversation MAP™, Maroc

Key-words : Ramadan, beliefs, therapeutic education, Conversation MAP™, Morocco


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 11 - N° 4

P. 360-365 - juin 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Turbulences autour des édulcorants intenses
  • J.-L. Schlienger
| Article suivant Article suivant
  • Un espoir de traitement des obésités génétiques
  • F. A

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.