Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le lifting ou bodylifting trochantéro sous-fessier (TSF) une technique adaptée aux gros excès trochantériens : à propos de 11 cas - 15/07/17

Trochanteric under gluteus lift or bodylift, technique for massive trochanteric lipodystrophy: About 11 cases

Doi : 10.1016/j.anplas.2017.05.006 
L. Ruffenach , C. Bruant-Rodier, E. Robert, F. Bodin, C. Dissaux
 Service de chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique, pavillon chirurgical B, hôpitaux universitaires de Strasbourg, 1, place de l’Hôpital, BP 426, 67091 Strasbourg cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 8
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les séquelles d’amaigrissement font l’objet d’une demande croissante. Au-delà de l’abdominoplastie, le bodylifting ajoute au traitement antérieur une remise en tension cutanée postérieure dont le gain morphologique porte essentiellement sur la partie supérieure de la ceinture pelvienne, siège de la cicatrice. Certaines femmes ont une morphologie particulière avec un excès trochantérien majeur qui justifie d’un traitement spécifique.

Matériel et méthodes

Sur la base de la technique publiée en 1964 par Pitanguy, les auteurs proposent un lifting de la face externe de la cuisse dont la cicatrice redessine la partie inférieure de la fesse, du sillon sous-fessier vers la région inguinale, en croisant la région trochantérienne. Onze cas d’excès trochantériens majeurs après amaigrissement sont présentés. Dans 4 cas, l’excès trochantérien est traité par lifting trochantéro sous-fessier (TSF) seul. Dans 7 cas, il est associé à une abdominoplastie pour réaliser un bodylifting TSF.

Résultats

Les complications et les résultats sont présentés. L’excès trochantérien est réduit, la fesse harmonieuse et les patientes satisfaites.

Discussion

Les modifications sont apportées à la technique tant décriée de Pitanguy ; la liposuccion dédermisation remplace la résection monobloc, la cicatrice se verticalise sur le trochanter pour rejoindre la cicatrice de l’abdominoplastie. Cette technique est une alternative à la résection verticale face externe des cuisses associée au bodylifting classique.

Conclusion

Le lifting TSF est une solution élégante pour traiter les gros excès trochantériens. Il est adaptable. Il peut devenir un bodylifting TSF dans les cas de grands amaigrissements.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

There is a growing demand for weight loss sequelae. Some women have a particular morphology with a major trochanteric excess that warrants specific treatment.

Materials and methods

On the basis of the technique published in 1964 by Pitanguy, the authors suggest a lift of the external face of the thigh with the scar redrawing the lower part of the buttock, from the gluteal fold to the inguinal region by crossing the trochanteric region. Eleven cases of major trochanteric excess after slimming are presented. In 4 cases, the trochanteric excess is solely treated by trochanteric under gluteus lift. In 7 cases, it is associated with abdominoplasty to perform a trochanteric under gluteus bodylifting.

Results

Complications and results are presented. The trochanterian excess is reduced, the buttock is harmonious and the patients satisfied.

Discussion

Modifications are made to the much criticized technique of Pitanguy. The lipectomy replaces the monobloc resection, the scar is verticalized on the trochanter to join the abdominoplasty scar. This technique is an alternative to the vertical trochanteric resection associated with classic bodylift.

Conclusion

The trochanteric under gluteus lift is an elegant solution for treating large trochanteric excess. It is adaptable. It can become bodylifting TSF in the cases of great slimming.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Excès cutanéo-graisseux, Trochanter, Lifting, Bodylifting, Amaigrissement

Keywords : Fat excess, Trochanteric, Lift, Bodylift, Weight loss


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 62 - N° 4

P. 295-302 - août 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Non-surgical treatments for hidradenitis suppurativa: A systematic review
  • E. Robert, F. Bodin, C. Paul, M.-P. Konstantinou, Y. Gall, J.-L. Grolleau, J. Laloze, B. Chaput
| Article suivant Article suivant
  • Chirurgie mammaire de réassignation vers le sexe masculin : étude rétrospective de la satisfaction des patients transsexuels après mastectomie
  • B. Bertrand, A.-S. Perchenet, T.R. Colson, D. Drai, D. Casanova

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.