Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Nécrolyse épidermique toxique : physiopathologie et avancées thérapeutiques - 01/08/17

Toxic epidermal necrolysis: Pathophysiology and therapeutic advances

Doi : 10.1016/j.reval.2017.06.002 
A.-P. Villani a, b, , M. Vocanson b, L. Laoubi b, D. Jullien a, b, F. Bérard a, b, J.-F. Nicolas b, c, B. Bensaid b, c
a Dermatologie, hôpital Edouard-Herriot, université Claude-Bernard-Lyon-I, Lyon, France 
b Inserm U1111–CIRI–Lyon, Lyon, France 
c Immunologie et allergologie clinique, hôpital Lyon-Sud, université Claude-Bernard-Lyon-I, Lyon, France 

Auteur correspondant. Dermatologie, hospices civils de Lyon, 5, place d’Arsonval, 69003 Lyon, France.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mardi 01 août 2017

Résumé

La nécrolyse épidermique toxique est une réaction cutanée médicamenteuse rare et sévère qui se caractérise par une nécrose brutale de l’épiderme, entraînant un décollement cutané plus ou moins étendu. Il s’agit d’une urgence vitale avec jusqu’à 30 % de décès à la phase aiguë. L’importance de la surface décollée définit deux entités cliniques : le syndrome de Stevens-Johnson quand le décollement est inférieur à 10 % et le syndrome de Lyell quand il est supérieur à 30 %. À distance, le risque de complications, notamment sous forme de synéchies des muqueuses, est particulièrement élevé et doit être prévenu systématiquement. Le mécanisme physiopathologique repose essentiellement sur une réaction d’hypersensibilité médicamenteuse retardée dans laquelle les lymphocytes cytotoxiques jouent un rôle majeur. Le terrain génétique intervient également avec des associations HLA-médicament maintenant bien décrites, notamment dans les populations asiatiques. La question du traitement reste encore très débattue : il repose essentiellement sur la corticothérapie systémique, la ciclosporine ou encore les immunoglobulines IV. Quelques études suggèrent également un intérêt des anti-TNF-alpha.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Toxic epidermal necrolysis is a rare and severe cutaneous adverse drug reaction. The histologic hallmark of this reaction is necrosis with detachment of the epidermis resulting in skin blistering. This is a life-threatening emergency with up to 30 % deaths in the acute phase. The percentage of blistering skin determines two clinical entities: Stevens-Johnson syndrome, in which detachment is less than 10 %, and Lyell's syndrome, in which it is greater than 30 %. The development of late complications, notably mucous synechiae, is frequent and must be systematically prevented. The pathophysiologic mechanism consists of a delayed drug hypersensitivity reaction in which cytotoxic T-lymphocytes play a major role. Genetic background is also very important with HLA-drug associations having been reported, notably in Asian populations. Treatment remains highly debated, with systemic steroids, cyclosporine or intravenous immunoglobulins all being commonly used. Some studies also suggest that TNF-alpha inhibitors are of value in treating this disease.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Toxidermies, Nécrolyse épidermique toxique, Syndrome de Stevens-Johnson, Exanthème maculo-papuleux, Lymphocyte T cytotoxique

Keywords : Toxiderma, Toxic epidermal necrolysis, Stevens-Johnson syndrome, Maculo-papular exanthema, Cytotoxic T lymphocyte


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.