Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation des tests présaison (Standardized Assessment of Concussion et Modified Balance Error Scoring System) à 48 heures après commotion. À propos de 65 Rugbymen professionnels - 11/08/17

Preseason testing (Standardized Assessment of Concussion et Modified Balance Error Scoring System) at 48 hours after concussion. About 65 professional rugby players

Doi : 10.1016/j.jts.2017.07.005 
F. Marty a, b, , A. Radafy a, c, A. Fantou a, d, A. Savigny e, S. Blanchard f, Y. Bohu f, g, J.-F. Chermann a
a Consultation, commotion et sport, 2, rue de la convention, 75015 Paris, France 
b Université de Bordeaux, Bordeaux, France 
c Université Paris VI, hôpitaux de Paris, Paris, France 
d Université Paris VII, hôpitaux de Paris, Paris, France 
e Club Stade Français, Paris, France 
f Club Racing 92, Paris, France 
g Clinique du sport, 36, boulevard Saint-Marcel, 75005 Paris, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le vendredi 11 août 2017

Résumé

Introduction

Dans le rugby professionnel, un protocole standardisé de prise en charge des commotions cérébrales a été établi, comprenant notamment des tests de présaison, une consultation à 48–72heures puis au retour au jeu. En présaison et à 48–72heures, une évaluation cognitive et de l’équilibre est réalisée.

Objectif

L’objectif de notre étude a été d’établir si les tests « SAC » et le « M-BESS » étaient suffisamment sensibles à 48–72heures après commotion et s’ils pouvaient aider le spécialiste à établir un pronostic.

Méthode

Nous avons réalisé au sein de clubs professionnels les tests de présaison, dont le M-BESS et SAC. Les joueurs commotionnés réalisaient à nouveau ces tests 48–72heures après l’évènement. Soixante-cinq joueurs professionnels ont été suivis jusqu’à disparition du syndrome post-commotionnel et au retour au jeu. La durée du syndrome post-commotionnel et le délai de retour au jeu ont été relevés. Nous avons comparé les résultats de chaque joueur en présaison et à 48–72heures, puis analysé si la différence entre les tests initiaux et ceux à 48–72heures était corrélée avec la durée du syndrome post-commotionnel ou le délai de retour au jeu.

Résultats

Aucune différence significative entre les scores obtenus en présaison et ceux à 48–72h à chacun des deux tests (T de Student). La différence de performance à la SAC n’est pas corrélée à la durée du SPC (p=0,051, corrélation de Pearson) ni avec le délai de retour au jeu (p=0,40). La différence de performance au M-BESS est corrélée avec la durée du SPC (p=0,009**, corrélation de −0,3) mais pas avec le délai de retour au jeu (p=0,14).

Conclusion

Sur notre population, les tests SAC et M-BESS ne permettent pas d’identifier les sujets à risque de syndrome post-commotionnel prolongé et donc d’aider le spécialiste à définir le délai du retour au jeu.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Introduction

In professional rugby, a standardized protocol for concussion management has been established, including preseason testing, 48–72hour and return to play consultations. At preseason and 48–72hours, brief cognitive and balance assessments are achieved.

Objective

The objective of this study was to determine whether the “SAC” and “M-BESS” tests were sufficiently sensitive 48–72hours after concussion, and whether the performance of these tests could help the specialist establish a prognosis.

Method

We carried out preseason tests in professional clubs, including M-BESS and SAC. Concussed players re-performed these tests 48–72hours after the event. Sixty-five professional players were followed until the post-concussion syndrome disappeared and the players returned to the game. The duration of the post-concussion syndrome and the time to return to play were raised. We compared the results obtained for each player at preseason and 48–72hours and then analyzed whether the difference between the initial tests and those at 48–72h was correlated with the duration of the post-concussion syndrome or the return to play.

Results

No significant difference was found between the preseason scores and the 48–72h scores for each of the two tests (Student's T). The difference in performance at SAC is not correlated with the duration of the SPC (P=0.051, Pearson correlation) nor with the return to play delay (P=0.40). The difference at M-BESS performance is correlated with the duration of the SPC (P=0.009**, correlation of −0.3) but not with the return to play delay (P=0.14).

Conclusion

Our SAC and BESS tests do not identify subjects at risk for prolonged post-concussion syndrome and thus do not help the specialist define the best time to return to the game.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Commotion cérébrale, M-BESS, Retour au jeu, Rugby, SAC, Syndrome post-commotionnel

Keywords : Concussion, M-BESS, Return to play, Rugby, SAC, Post-concussion syndrome


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.