Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Fracture de l’extrémité proximale du fémur & anticoagulants ou antiagrégants - 12/08/17

Femoral neck fracture in patients taking anticoagulants and/or antiplatelets agents

Doi : 10.1016/j.pratan.2017.07.008 
Paul Zetlaoui
 Anesthésie-réanimation, CHU de Bicêtre, 78, rue du Général-Leclerc, 94275 Le Kremlin Bicêtre, France 

Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le samedi 12 août 2017
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

De nombreux patients âgés ayant une fracture du col fémoral et devant être opérés dans des délais courts, prennent des traitements qui affectent l’hémostase et posent à ce titre des problèmes de prise en charge. Un traitement par héparine, à l’exception du fondaparinus, ne devrait pas retarder l’intervention au-delà de 48h. Un traitement chronique par aspirine n’est pas non plus un motif de retard de l’intervention. Un traitement par antiplaquettaire (clopidrogel) doit être interrompu et repris au-delà de 24heures après l’intervention sauf indication formelle (stent coronaire récent). En cas de traitement par anti-vitamine K, l’apport de VitK1 est souhaitable pour arriver à un INR1,5 en moins de 48h. Si cet objectif n’est pas atteint, l’intervention peut être réalisée après apport de concentrés de facteurs prothrombiniques. Chez un patient sous AOD, la chirurgie n’est envisageable que quand la concentration plasmatique, est<30ng·mL−1, l’anesthésie périmédullaire est déconseillée. En cas d’hémorragie peropératoire, le dabigatran peut être antogonisé par l’idarucizumab et les concentrés de facteurs prothrombiniques (25 à 50UI·kg−1) corrigent l’effet des xatrans.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Aged patients, suffering from femoral neck fracture have to be operated within 48hours, but many of them are under treatments that impair hemostasis. Except for fondaparinus, heparins are not supposed to delay surgery beyond 48hours. Aspirin is also not a reason for delaying surgery. Antiplatelets agents such as clopidrogel must be stopped and reintroduced more than 24hours after surgery except when there is a need for a shorter delay (coronary artery stent). In patients taking vitamin K antagonists, it is recommend to give vitK1 to achieve NRI value<1.5 within 48hours. In patients taking oral anticoagulants direct inhibitors of thrombin or factor Xa, the plasma concentration must decrease below 30ng.mL-1 before surgery and regional anaesthesia is not recommended. When surgical hemorrhage occurs, idarucizumab can be given in patients taking dabigatran and prothrombin factors in those taking xatrans.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Fracture du col du fémur, Anticoagulants, Antiplaquettaires

Keywords : Femoral neck fracture, Anticoagulants, Antiplatelets agents


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.