Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Atteintes ostéoarticulaires dans l'hémophilie - 14/08/17

[14-280-A-10]  - Doi : 10.1016/S0246-0521(17)66755-X 
M. Leroy a, J.-D. Albert a, B. Guillet b,
a Service de rhumatologie, Hôpital Sud, CHU de Rennes, 16, boulevard de Bulgarie, BP 90347, 35203 Rennes cedex 2, France 
b Centre régional de traitement des maladies hémorragiques de Rennes-Bretagne, Hôpital Pontchaillou, CHU de Rennes, 2, rue Henri-le-Guilloux, 35000 Rennes, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 13
Iconographies 8
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Les atteintes de l'appareil locomoteur chez les hémophiles sont fréquentes. La plupart sont des conséquences immédiates ou à plus long terme d'hémorragies intra-articulaires ou intramusculaires. Au niveau articulaire, il s'agit d'hémarthroses responsables d'une impotence fonctionnelle hyperalgique aiguë et de ses complications arthropathiques, allant de l'atteinte inflammatoire isolée de la synoviale, synovite subaiguë ou chronique éventuellement réversible, à la détérioration progressive irréversible du cartilage et de l'os périarticulaire. À ce stade, l'impotence fonctionnelle peut être majeure avec l'apparition de rétractions tendineuses et d'atrophies musculaires. Différents outils d'évaluation de l'arthropathie ont été validés spécifiquement dans l'hémophilie, cliniques (exemple : score de Gilbert) et radiologiques (exemple : score de Pettersson, scores échographiques et imagerie par résonance magnétique [IRM]), ainsi que des scores mesurant la qualité de vie et le niveau d'invalidité globale. La prophylaxie antihémorragique avec injections régulières de facteur VIII ou IX, débutée tôt dans l'enfance et maintenue au long cours, est le traitement de référence pour prévenir l'apparition des hémarthroses et des lésions arthropathiques. L'autotraitement à domicile est également un élément clé de la prévention de l'arthropathie puisqu'elle permet de stopper très rapidement une hémarthrose avant qu'elle ne devienne volumineuse et extrêmement délétère, et elle favorise la compliance à la prophylaxie. Le traitement de l'arthropathie comprend des mesures médicales conservatrices avec traitements médicamenteux comme les antalgiques et les anti-inflammatoires, la kinésithérapie régulière, l'utilisation d'orthèses telles que des semelles orthopédiques, et des mesures plus invasives de la simple synoviorthèse à des chirurgies de type synovectomie, arthrodèse et arthroplastie. Les hématomes musculaires peuvent également être potentiellement graves soit immédiatement par leur volume hémorragique ou leur localisation, soit à plus long terme avec l'apparition heureusement rare d'une pseudotumeur hémophilique sur un hématome mal résorbé. Enfin, d'autres complications ostéoarticulaires de l'hémophilie sont plus controversées telles que l'ostéoporose qui serait plus précoce et plus fréquente que dans la population.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Hémophilie, Arthropathie, Hémarthrose, Hématomes musculaires


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Manifestations musculosquelettiques du diabète sucré
  • M.-A. Timsit
| Article suivant Article suivant
  • Ostéoarthropathies nerveuses
  • P. Lafforgue, S. Trijau

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.