Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Apport de la prothèse maxillofaciale dans le traitement des pertes de substance maxillofaciale - 29/08/17

[28-720-C-10]  - Doi : 10.1016/S1877-7864(17)85352-0 
F. Destruhaut  : Maître de conférences des Universités, praticien hospitalier, expert près la cour d'appel de Toulouse, E. Toulouse : Prothésiste dentaire, épithésiste DU, E. Noirrit-Esclassan : Maître de conférences des Universités, praticien hospitalier, A. Hennequin : Chirurgien-dentiste, chargé d'enseignement, E. Vigarios : Maître de conférences des Universités, praticien hospitalier, P. Pomar : Professeur des Universités, praticien hospitalier, doyen de la faculté d'odontologie de Toulouse
 Service d'odontologie, CHU Toulouse-Rangueil, Faculté d'odontologie de Toulouse, Université Paul-Sabatier, 3 & 5, chemin des Maraîchers, 31400 Toulouse, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 11
Iconographies 31
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Une perte de substance constitue une brèche congénitale ou acquise au sein d'un tissu organique. Lorsqu'elle siège au niveau de la cavité orale ou du massif facial, sa localisation peut être plus au moins étendue, allant de la simple perte de l'organe dentaire à un délabrement conséquent, crâniofacial dans les cas les plus complexes. De la perte du sourire à la défiguration, les pertes de substance, même celles mineures et relativement peu étendues, peuvent être responsables de lourdes répercussions d'ordre esthétique, fonctionnel ou psychosocial. Les pertes de substance dentaire et maxillofaciale peuvent présenter un retentissement non négligeable au travers des champs identitaires compte tenu de leur localisation anatomique à fort caractère symbolique, le visage. L'odontologiste joue un rôle essentiel face à ces délabrements, notamment par la réalisation d'orthèses, de prothèses dentaires et maxillofaciales, que les auteurs ont souhaité classifier à travers une nomenclature typologique.


Mots-clés : Perte de substance, Prothèse dentaire, Prothèse maxillofaciale, Épithèse, Typologie prothétique


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Doléances en prothèse complète
  • A. Braud, O. Hüe, M.-V. Berteretche
| Article suivant Article suivant
  • Ostéotomies segmentaires préimplantaires
  • D. Goga, F. Sury, A. Paré

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.