Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Ulcères nécrotiques sous antivitamine K, sans déficit en protéine C et S associé - 06/09/17

Vitamin K antagonist-induced necrotic leg ulcer, without protein C and S deficiencies

Doi : 10.1016/j.revmed.2017.08.001 
F. Kurihara, E. Tella , M.-L. Sigal, E. Mahé
 Service de dermatologie, centre hospitalier Victor-Dupouy, 69, rue du Lieutenant-Colonel-Prudhon, 95100 Argenteuil, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mercredi 06 septembre 2017

Résumé

Introduction

Les patients sous antivitamines K (AVK) représentent 1 % de la population en France. Nous rapportons un cas d’ulcères de jambe nécrotiques atypiques sous AVK.

Observation

Une patiente de 84 ans se présentait en consultation pour des ulcères nécrotiques de jambe, évoluant depuis 5 semaines, d’apparition spontanée, après l’introduction de fluindione. Le bilan étiologique était négatif, notamment le bilan de thrombophilie. La biopsie cutanée retrouvait un aspect compatible avec un pyoderma gangrenosum. L’évolution était favorable après arrêt de la fluindione et relais par apixaban avec cicatrisation complète en 5 mois.

Conclusion

Nous rapportons donc un cas original d’ulcères de jambe sous AVK sans déficit en protéine C ou S avec une histologie de type pyoderma-like. Les cas rapportés d’ulcères sous AVK sont rares et la physiopathologie est mal connue. L’implication des AVK doit être évoquée devant des ulcères nécrotiques sans étiologie spécifique retrouvée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Introduction

Patients treated by vitamin K antagonists (VKA) represent 1% of the population in France. We report a case of atypical necrotic leg ulcers induced by VKA.

Case report

A 84-year-old woman was referred to our dermatology department because of necrotic leg ulcers that developed for the past 5weeks, and appeared spontaneously after the introduction of a VKA, fluindione. The etiological assessment was non contributive, in particular the search for thrombophilic factors. The skin biopsy found an aspect compatible with pyoderma gangrenosum. The outcome was favorable after discontinuing the fluindione and the switch to apixaban. A complete healing was obtained in 5months.

Conclusion

We report an original case of necrotic leg ulcers induced by VKA without deficit of protein C or S, with a pyoderma like histology. Reported cases of ulcers induced by VKA are uncommon and the physiopathology is not well known. The involvement of VKA should be evoked in case of necrotic leg ulcer without specific etiology found.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Ulcère, Antivitamine K, Nécrose

Keywords : Leg ulcer, Vitamin K antagonist, Necrosis


Plan


© 2017  Société Nationale Française de Médecine Interne (SNFMI). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.