Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Immunothérapie orale au lait : cru ou cuit ? - 06/09/17

Oral immunotherapy: Raw or baked milk?

Doi : 10.1016/j.reval.2017.07.013 
F. Amat a, , b, c , M. Bourgoin-Heck a, N. Lambert a, c, A. Deschildre d, J. Just a, b, c
a Service d’allergologie, centre de l’asthme et des allergies, hôpital d’enfants–Armand-Trousseau, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, 26, avenue du Dr-Arnold-Netter, 75012 Paris, France 
b UPMC université Paris 06, Sorbonne universités, 75005 Paris, France 
c Équipe EPAR, institut Pierre-Louis d’épidémiologie et de santé publique, UMR_S1136, Inserm, 75012 Paris, France 
d Service de pneumologie et d’allergologie pédiatrique, hôpital Jeanne-de-Flandre, CHRU de Lille, 59000 Lille, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mercredi 06 septembre 2017

Résumé

Le régime d’éviction est actuellement la seule prise en charge recommandée pour les enfants ayant une allergie aux protéines du lait de vache. L’immunothérapie par voie orale est considérée de plus en plus comme une alternative prometteuse au régime d’éviction, mais n’est pas exempte de risque de réactions anaphylactiques. L’utilisation de lait cuit semble réduire ce risque en comparaison du lait cru, sans l’annuler complètement. En effet, si la plupart des enfants peuvent suivre ce type de protocole sans effet indésirable majeur, cela n’est pas le cas pour tous. En particulier, le bénéfice du recours au lait cuit dans l’accélération de la guérison chez les enfants ayant un phénotype d’allergie aux protéines du lait de vache sévère (anaphylaxie à seuil bas notamment, multimorbidité atopique) devrait être évalué de façon prudente, collégiale et multidisciplinaire, dans des centres habilités à prendre en charge ces patients hautement réactifs.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Avoidance is currently the only accepted form of management for children with cow's milk allergy. Oral immunotherapy has emerged as a promising alternative but carries the potential risk of anaphylactic adverse reaction. Baked milk seems to be safer than raw milk in most cases. However, severe adverse events continue to pose a real threat even in oral immunotherapy programs using baked milk. While many patients undergo successful oral immunotherapy without major safety issues, this is not the case for all patients. The benefits of oral immunotherapy with baked milk in speeding up recovery in children with a severe phenotype of cow's milk allergy should be carefully evaluated at specialized centers equipped to manage highly sensitive patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Enfant, Allergie aux protéines de lait de vache, Immunothérapie orale, Lait cru, Lait cuit

Keywords : Pediatrics, Cow's milk allergy, Oral immunotherapy, Raw milk, Baked milk


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.