Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La volumétrie cæcale est l’élément le plus prédictif de souffrance cæcale dans les cancers du côlon gauche en occlusion - 10/09/17

Doi : 10.1016/j.jchirv.2017.07.048 
C. Sabbagh 1, N. Siembida 1, T. Yzet 2, B. Robert 2, C. Chivot 2, F. Browet 3, F. Mauvais 3, J.M. Regimbeau 1,
1 Service de chirurgie digestive, CHU Amiens-Picardie, Amiens, France 
2 Service de radiologie, CHU Amiens-Picardie, Amiens, France 
3 Service de chirurgie digestive, centre hospitalier de Beauvais, Amiens, France 

Auteur correspondant.

Résumé

But

Évaluer les facteurs prédictifs de souffrance cæcale (incluant la volumétrie cæcale) dans les cancers du côlon gauche en occlusion.

Méthodes

De janvier 2011 à juin 2016, les patients ayant un cancer du côlon gauche en occlusion opérés en urgence et ayant eu un TDM abdominal ont été inclus dans cette étude.

Résultats

Soixante-douze patients (45 hommes) étaient inclus. En analyse univariée, aucun élément clinique ou biologique n’était prédictif de souffrance cæcale. Au TDM, la présence de liquide péricæcal (p<0,0001), la pneumatose cæcale (p<0,0001), le diamètre cæcal maximal (p=0,001), le diamètre cæcal moyen en regard de la valvule iléocæcale (p=0,0001) et le volume cæcal (p=0,001) étaient associés à la souffrance cæcale. L’analyse par courbe ROC montrait qu’un volume cæcal>400cm3 (p<0,0001), un diamètre cæcal maximal>9cm (p=0,002) et un diamètre cæcal à la jonction iléocæcal>7,5cm (p=0,001) étaient associés à la souffrance cæcale. En analyse multivariée, seul le volume cæcal>400cm3 (p=0,001) était corrélé au risque de souffrance cæcale.

Conclusion

La volumétrie cæcale permet d’identifier les patients à risque de souffrance cæcale en cas de cancer du côlon gauche en occlusion.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 154 - N° S1

P. 13 - septembre 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Chirurgie colorectale en ambulatoire : étude prospective multicentrique de 157 patients
  • B. Gignoux, P. Chasserant, M. Gosgnach, M.C. Blanchet, A. Vulliez, V. Frering
| Article suivant Article suivant
  • Une bonne compliance au protocole de réhabilitation améliorée diminue les complications postopératoires après chirurgie colorectale
  • C. Trefois, D. Leonard, C. Remue, R. Bachmann, N. Abbes Orabi, F. Lois, P. Forget, A. Kartheuser

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.