Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La technique d’HAL-RAR dans le traitement de la maladie hémorroïdaire - 10/09/17

Doi : 10.1016/j.jchirv.2017.07.075 
B. Badic , P. Cerbelaud, O. Barbe, Y. Le Drean, H. Kin, K. Pluchon, J.P. Bail
 CHRU de Brest, Brest, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

La maladie hémorroïdaire est une pathologie fréquente, avec un fort impact sur la qualité de vie. La ligature des artères hémorroïdaires guidée par doppler, associée à une mucopexie, permet le traitement de la pathologie hémorroïdaire de manière moins invasive que les techniques classiques.

Méthode

Étude rétrospective de 2010 à 2017.

Résultats

Au total, 170 patients (97 hommes et 73 femmes) âgés en moyenne de 52,2 ans [23–83], ont été opérés pour une pathologie hémorroïdaire selon cette technique. La classification selon Goligher : Stade II : 28 %, Stade III : 39 %, Stade IV : 35,5 %. Les symptômes les plus fréquents : douleurs (35 %), rectorragies (42 %) prolapsus hémorroïdaire (96,8 %). Une moyenne de 10 ligatures hémorroïdaires ont été nécessaires et une mucopexie (RAR) a été associée chez 124 (73 %) patients. Une anesthésie locorégionale a été réalisée chez 79 (46,5 %) patients. Au total, 25 (14,7 %) patients ont présenté des douleurs postopératoires. Onze récidives (7 Milligan Morgan, 4 HAL-RAR). Chirurgie ambulatoire (89,5 %). Le taux de récidive à 6 semaines est de 11,7 % (19 patients).

Conclusion

Cette technique est une excellente option pour la prise en charge de la maladie hémorroïdaire, particulièrement chez les patients aux antécédents de chirurgie anale et chez les patients avec des problèmes de continence anale, chez qui une intervention classique peut induire une incontinence définitive.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 154 - N° S1

P. 24 - septembre 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Comparaison des résultats de qualité de vie à 2 ans après cure de hernie inguinale selon 4 techniques différentes : étude prospective sur un registre de 5670 patients
  • B. Romain, J.F. Gillion
| Article suivant Article suivant
  • Résultats à moyen terme de l’utilisation des prothèses biologiques
  • P. Brinas, M. Chalret Du Rieu, G. Tuyeras, C.H. Julio, S. Kirzin, G. Portier, N. Carrere

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.