Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Fièvres prolongées inexpliquées - 11/09/17

[60-595-C-10]  - Doi : 10.1016/S1877-7848(17)87493-1 
L. Partouche : Interne, diplôme d'étude spécialisée de médecine interne, P. Guilpain  : Maître de conférences des Universités, praticien hospitalier
 Université Montpellier 1, Service de médecine interne, maladies multi-organiques de l'adulte, Centre de compétence des maladies auto-immunes rares de l'adulte, Hôpital Saint-Eloi, CHRU de Montpellier, 80, avenue Augustin-Fliche, 34295 Montpellier cedex 5, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Les fièvres prolongées inexpliquées se définissent par une température axillaire supérieure à 38°C prise deux fois sur une période de trois semaines, et l'absence de diagnostic après trois jours d'hospitalisation ou après trois consultations. Ces fièvres relèvent de causes nombreuses et variées (plus de 200 répertoriées). La plupart des étiologies de fièvre prolongée sont classées en pathologies infectieuses, inflammatoires et néoplasiques. L'étape clinique doit être rigoureuse, elle est essentielle à la recherche d'un point d'appel et oriente le choix des examens complémentaires. Il est souvent nécessaire d'hospitaliser le patient pour faciliter la réalisation des examens complémentaires, notamment si son état général se dégrade. Le scanner thoracoabdominopelvien, l'échographie cardiaque, et la biopsie de l'artère temporale (chez le patient âgé de plus de 55 ans) sont des outils diagnostiques performants. La tomographie par émission de positons couplée au scanner est rentable, et une utilisation plus précoce dans la stratégie diagnostique est actuellement discutée. La stratégie diagnostique standardisée étape par étape permet d'établir un diagnostic des fièvres prolongées dans environ 75 % des cas. En cas d'échec et de détérioration clinique, les traitements d'épreuve s'imposent en fonction de la pathologie suspectée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Fièvre prolongée, Maladie de Horton, Endocardite, Tuberculose, Activation macrophagique, TEP-scan, Scanner thoracoabdominopelvien


Plan


 Pour citation, ne pas utiliser la référence ci-dessus de cet article, mais la référence de la version originale publiée dans EMC - Traité de Médecine Akos 2015;10(3):1-6 [1-0602].


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Infections bactériennes de l'enfant
  • A. Bourrillon, G. Benoist
| Article suivant Article suivant
  • Pneumonie aiguë communautaire
  • E. Catherinot, E. Rivaud, C. Bron, L.-J. Couderc

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.