Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Pneumopathie d’hypersensibilité à mycobactéries atypiques se compliquant d’un abcès à Mycobacterium intracellulare - 13/09/17

Doi : 10.1016/j.rmr.2017.07.007 
C. Balavoine 1, P. Lanotte 2, 3, M. Campana 1, M. Ghanem 1, S. Marchand-Adam 1, 4,
1 Service de pneumologie, CHU de Tours, Tours, France 
2 Équipe « bactéries et risque materno-fœtal », UMR1282 infectiologie et santé publique, université François-Rabelais, Inra, Tours, France 
3 Service de bactériologie-virologie-hygiène, CHU de Tours, Tours, France 
4 Université François-Rabelais, Inserm U1100, faculté de médecine de Tours, Tours, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Le complexe Mycobacterium avium (MAC) peut donner plusieurs tableaux radio-cliniques allant d’une atteinte nodulaire à une pneumopathie d’hypersensibilité (PHS) secondaire à des inhalations répétées d’antigènes. Le diagnostic de PHS repose sur un faisceau d’arguments clinique, radiologique, biologique et microbiologique.

Observation

Nous rapportons le cas d’un homme de 61 ans qui a développé une PHS à mycobactérie atypique, secondaire à l’utilisation répétée d’un spa personnel, compliquée d’une insuffisance respiratoire chronique, dont le diagnostic a été fortement orienté par l’analyse environnementale. Le traitement immunosuppresseur par corticoïdes et méthotrexate a permis une amélioration modérée mais a aussi probablement favorisé l’apparition d’un abcès à Mycobacterium intracellulare. Malgré un traitement antibiotique bien conduit pendant 12 mois, l’évolution fut défavorable avec récidive de l’infection à M. intracellulare trois mois après l’arrêt de celui-ci, puis décès du patient.

Conclusion

La PHS à mycobactéries doit être suspectée chez les patients disposant d’un spa. En l’absence de documentation microbiologique, l’analyse environnementale peut orienter le diagnostic. L’évolution défavorable des PHS n’est pas habituelle, le pronostic dépend du degré de fibrose sous-jacent.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 7

P. 784 - septembre 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Atélectasie complète dans l’aspergillose bronchopulmonaire allergique : une entité rare à ne pas méconnaître
  • N. Benkalfate, S. Dirou, P. Germaud, A. Cavailles, T. Pigeanne, M. Robert, F. Corne, L. Cellerin, C. Sagan, A. Magnan, F.X. Blanc
| Article suivant Article suivant
  • Intérêts du biomarqueur CA 15-3 au cours de la fibrose pulmonaire idiopathique
  • M. Campana, M. Ghanem, L. Plantier, D. Dufour, P. Diot, S. Marchand-Adam

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.