Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évolution favorable d’une fibrose pulmonaire avec mutation ABCA 3 sous hydroxychloroquine - 13/09/17

Doi : 10.1016/j.rmr.2017.07.016 
X. Darde 1, M. Ghanem 1, L. Plantier 1, 2, 3, N. Nathan 4, P. Diot 1, 2, 3, S. Marchand-Adam 1, 2, 3,
1 Service de pneumologie, CHRU de Tours, Tours, France 
2 UMR 1100, université François-Rabelais, 37032 Tours, France 
3 Inserm, centre d’étude des pathologies respiratoires, UMR 1100/EA6305, 37032 Tours, France 
4 Service de pneumologie pédiatrique, hôpital Armand-Trousseau, AP–HP, Paris, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Les pathologies du métabolisme du surfactant induisant une pneumopathie interstitielle diffuse (PID) sont rarement révélées à l’âge adulte et leur prise en charge thérapeutique n’est pas établie. Nous rapportons le cas d’une patiente atteinte d’une PID fibrosante avec mutation ABCA 3 homozygote diagnostiquée à 41 ans et d’évolution favorable après l’initiation d’un traitement par hydroxychloroquine.

Cas clinique

Une patiente de 41 ans était suivie depuis 2008 pour la découverte d’une PID évolutive et fibrosante. Le scanner retrouvait une PID atypique avec prédominance de verre dépoli chez une patiente jeune motivant une analyse génétique en 2014 retrouvant une disomie uniparentale partielle du chromosome 16 avec deux mutations homozygotes de ABCA 3. Devant une aggravation clinique et fonctionnelle malgré la réalisation de bolus intraveineux de corticoïdes depuis 2014, et pour limiter les complications de la corticothérapie au vu d’un projet de greffe pulmonaire, l’hydroxychloroquine était introduite en avril 2015 à la dose de 400mg/j et arrêt des bolus de corticoïdes. Après 22 mois de traitement par hydroxychloroquine en monothérapie, la patiente présentait une amélioration de la dyspnée (passant du stade IV à III mMRC), une diminution du verre dépoli scanographique et une amélioration de la capacité vitale forcée (CVF) de 300mL permettant le report du projet de greffe pulmonaire.

Conclusion

Nous montrons pour la première fois, le bénéfice de l’hydroxychloroquine pour le traitement d’une PID chez une patiente adulte porteuse de mutation ABCA3 permettant d’éviter l’utilisation de corticoïdes oraux de manière prolongée et retardant le recours à la greffe pulmonaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 7

P. 788 - septembre 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le patient BPCO en France est-il vraiment sédentaire ? Résultats de mesures actimétriques réalisées dans 4 villes françaises
  • S. de La Fortelle, A. Bellocq, F. Costes, H. Ouksel, C. Le Blanc, L. Bazerque, A. Chambellan

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.