Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Sous-titrage, compréhension de films et acquisition de vocabulaire - 13/09/17

Subtitling, movie comprehension and vocabulary acquisition

Doi : 10.1016/j.psfr.2015.05.001 
D. Bairstow , J.-M. Lavaur
 Laboratoire Epsylon EA 4556, université de Montpellier, 3, place Albert-1er, 34000 Montpellier, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 13
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Cette étude a pour objectif d’estimer les effets de différents types de sous-titres (standard et inversé) sur la compréhension d’un film et la récupération ultérieure des mots des dialogues. Un court extrait de film contenant peu d’action est présenté dans 4 versions différentes (deux dans la langue dominante – français – des participants avec et sans sous-titres et deux en langue L2 – anglais – avec et sans sous-titres également). Les participants français (L1), avec un niveau intermédiaire en anglais (L2), voient une seule des versions puis répondent à un questionnaire de compréhension. Ils voient ensuite à nouveau la même version que lors du premier visionnage, puis complètent des phrases avec des mots issus des dialogues. Les résultats indiquent des effets positifs des sous-titres sur la compréhension avec de meilleures restitutions de vocabulaire pour la version inversée (dialogues dans la langue L1 – dominante – et sous-titres dans la L2). Ils sont interprétés à partir du modèle hiérarchique révisé (RHM, Kroll & Stewart, 1994), prenant en compte la langue des mots, et du modèle de Moreno et Mayer (2007) pour les traitements multimodaux simultanés.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

A growing number of studies are investigating the cognitive processes involved in movie comprehension (Zacks & Magliano, 2010). Some of them focus on the influence of different languages (in the dialogues or used as subtitles) on screen (Lavaur & Bairstow, 2011), but also the way in which viewers can use subtitled films to develop their knowledge of another language and acquire new vocabulary (Mitterer & Mac Queen, 2009). This study sets out to estimate the relative effects of different types of subtitles (classical and reversed) on film comprehension (mainly the dialogue information) and lexical retrieval, in comparison to two control versions of the film (original and dubbed versions without subtitles). Classic (or standard) subtitling is the most common on television and at the cinema (dialogues in the viewer's non dominant language and subtitles in the dominant language), whereas reversed subtitling is the opposite (dialogues in the dominant language, subtitles in the non dominant language). A short movie extract containing little action was selected to allow the viewer to mainly concentrate on the dialogues. Four different versions were prepared, the original (L2 English) and dubbed (L1 French) versions, both with and without subtitles. These were presented to native French speakers with a medium-to-low knowledge of English, divided into four groups (each seeing only one of the versions). After viewing the film, these last were asked to answer a comprehension questionnaire concerning verbal information found in the film (dialogues). In a second phase, the participants were asked to watch the same version of the sequence as the first phase and then complete a sentence completion task using a lexical retrieval process (dialogue extracts in English L2 – missing one word). Results seem to indicate a positive effect of subtitles on comprehension scores and a better lexical retrieval with reversed subtitles (dialogues in the L1 – dominant language – and subtitles in L2). These findings could prove to be a useful basis for movie comprehension, bilingual memory and language learning studies.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Compréhension de films, Sous-titrage standard et inversé, Multimodalité, Récupération lexicale, Mémorisation de vocabulaire, Niveau de langue

Keywords : Movie comprehension, Standard and reversed subtitles, Multimodality, Lexical retrieval, Vocabulary memorisation, Language levels


Plan


© 2015  Société Française de Psychologie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 62 - N° 3

P. 249-261 - septembre 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Effets On-Line d’un environnement musical dans la lecture de texte : analyse oculométrique
  • V. Drai-Zerbib, T. Baccino
| Article suivant Article suivant
  • Quelle représentation des différentes facettes de la dimension émotionnelle d’une histoire entre l’âge de 6 et 10 ans ? Apports d’une étude multimédia
  • S. Creissen, N. Blanc

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.