Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Connaissances et formation des médecins généralistes pour la gestion des états septiques - 14/09/17

Knowledge and training of general practitioners in the management of severe sepsis

Doi : 10.1016/j.jeurea.2017.08.001 
M.S. Froment , R. Jouffroy, P. Carli, B. Vivien
 Anesthésie réanimation SAMU, hôpital Necker-Enfants malades, AP–HP, 149, rue de Sèvres, 75015 Paris, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le jeudi 14 septembre 2017

Résumé

Contexte

Les états septiques graves (ESG) représentent un enjeu de santé publique important dont l’incidence est constante et associée à une mortalité de 30 % environ. La précocité et l’agressivité de la prise en charge anti-infectieuse et hémodynamique en sont des éléments majeurs du pronostic. Le préalable à la mise en œuvre des thérapeutiques est leur identification précoce notamment par les médecins généralistes (MG), véritables premiers maillons de la « chaîne de survie » des états septiques graves.

Patients et méthodes

Nous avons mené une étude descriptive à partir d’un questionnaire anonyme sur un échantillon de 100 MG d’Île-de-France. Les questions évaluaient leurs connaissances, leur formation et leur besoin ressenti en formation concernant le diagnostic et la gestion des ESG. L’ensemble des données recueillies a été analysé par statistique exploratoire multidimensionnelle puis l’intensité des associations évaluée avec des résultats exprimés en odds ratios avec leur intervalle de confiance à 95 %.

Résultats

L’incidence des ESG en cabinet de ville était estimée à 59 %. Seuls 60 % des MG s’estimaient compétents pour reconnaître un ESG. Les définitions du sepsis et du choc septique sont peu connues (8 % et 68 % respectivement). Respectivement 31 % et 40 % des MG s’estimaient confiants ou maladroits dans la gestion des ESG. Par ailleurs, les ESG n’étaient pas toujours perçus comme une situation d’urgence vitale. Les MG ayant une formation et/ou une activité parallèle de médecine d’urgence avaient plus de connaissances et un meilleur sentiment de capacité à identifier et à gérer un ESG (OR=1,35 [1,22–1,48] et OR=1,36 [1,17–1,59] respectivement). Le besoin ressenti en formation était de 76 % (théorique) et 45 % (pratique).

Conclusion

Cette étude a mis en évidence un défaut de connaissances et un besoin de formation des MG d’Île-de-France concernant la gestion des ESG. Les modalités du maintien de la formation des MG restent à préciser.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Context

Severe Sepsis (SS) is a significant public health problem with a constant incidence and an associated mortality of 30%. Early and aggressive anti-infectious and hemodynamic management are major factors in the prognosis. The preliminary to the implementation of therapeutics is the early identification of SS especially by general practitioners, true links in the “chain of survival” of SS.

Patients and methods

We undertook a descriptive study based on anonymous questionnaire on a sample of 100 General Practitioners (GPs) from Île-de-France. Questions assessed knowledge, training and need for training in the diagnosis and management of SS. All data collected were analyzed by multidimensional exploratory approach and the intensity of associations expressed in odd ratios with 95% confidence interval.

Results

Estimated incidence of SS was 59%. Only 60% of physicians felt competent to recognize SS. The definitions of sepsis (8%) and septic shock are little known (68%). Respectively 31% and 40% felt confident or clumsy in the management of SS. On the other hand, SS was not always perceived as a vital emergency. GPs still having training and/or emergency medicine had more knowledge and a better sense to identify and manage SS (OR=1.35 [1.22–1.48] and OR=1.36 [1.17–1.59]). The need felt in training was 76% (theoretical) and 45% (practical).

Conclusion

This study revealed a lack of knowledge and a need for training of the GP of the Île-de-France regarding SS. The modalities of maintaining the training of GP remain to be specified.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : États septiques graves, Dépistage, Médecins généralistes, Formation

Keywords : Severe sepsis, Screening, General practitioners, Training


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.