Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Accident vasculaire cérébral ischémique - 18/09/17

[31-642-B-10]  - Doi : 10.1016/S1879-8551(17)66795-2 
B. Daumas-Duport  : Praticien hospitalier, J. Aguilar Garcia : Praticien hospitalier, P.L. Alexandre : Assistant hospitalier, R. Bourcier : Praticien hospitalier, H.A. Desal : Professeur des Universités, praticien hospitalier
 Service de neuroradiologie diagnostique et interventionnelle, CHU de Nantes, boulevard Jacques-Monod, 44830 Saint-Herblain, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mardi 19 septembre 2017

Résumé

L'accident vasculaire cérébral (AVC) est un déficit neurologique soudain d'origine vasculaire présumée. Il s'agit d'une pathologie fréquente, dont 80 % est d'origine ischémique, représentant la première cause de handicap acquis de l'adulte, la deuxième cause de démence et la troisième cause de mortalité. Cette pathologie menace de croître avec le vieillissement de la population et l'imagerie cérébrale est indispensable pour en faire le diagnostic. La prise en charge de l'AVC ischémique est en train de vivre une révolution, avec le développement de techniques de traitement endovasculaire efficaces à la phase aiguë. Ce n'est en effet que depuis 2015 que la démonstration a pu être faite que la technique de thrombectomie permettait une recanalisation artérielle rapide, avec d'importantes améliorations fonctionnelles, sans surmortalité par rapport à la fibrinolyse intraveineuse. Cette technique est déjà en train de fortement impacter la filière de soins, qui doit être adaptée pour la rendre accessible au plus grand nombre. Cet article retrace les éléments clés de la physiologie de l'AVC, indispensables pour mieux appréhender les techniques avancées permettant d'affiner le diagnostic (perfusion, arterial spin labeling, diffusion). De façon à ne pas méconnaître des diagnostics différentiels et préciser le diagnostic, est dressé un inventaire des étiologies les plus fréquentes, en reprenant les bases anatomiques des territoires vasculaires artériels, les aspects des lésions ischémiques en scanner et en imagerie par résonance magnétique (IRM) et leur évolution au cours du temps. L'imagerie vasculaire par angioscanner et angio-RM est traitée, ainsi que l'imagerie de la plaque d'athérome et du thrombus, et les modalités techniques de la thrombectomie ainsi que l'état des lieux actuel de ses indications.


Mots-clés : Accident vasculaire ischémique, Scanner, IRM, Diffusion, Perfusion, Thrombectomie


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.