Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Quand la construction de la sexualité adolescente se confronte à la violence du voir pornographique - 29/09/17

When adolescent sexuality is confronted with the violence of the pornographic seeing

Doi : 10.1016/j.sexol.2017.09.003 
B. Smaniotto a, b, , M. Melchiorre c, d
a EA653, centre de recherche en psychopathologie et psychologie clinique (CRPPC), institut de psychologie–université de Lyon 2 Lumières, 5, avenue Pierre-Mendès-France, 69500 Bron, France 
b Service de soins ambulatoires spécialisés (SSAS), centre de ressources pour les intervenants auprès des auteurs de violences sexuelles (CRIAVS85), centre hospitalier Georges-Mazurelle, établissement public de santé mentale de Vendée, 85026 La-Roche-sur-Yon cedex, France 
c Service de psychologie du développement et de la famille, CP122, université libre de Bruxelles, faculté des sciences psychologiques et de l’éducation, avenue F.D.-Roosevelt 50, 1050 Bruxelles, Belgique 
d Service de pédopsychiatrie et centre de jour, centre de psychiatrie et psychothérapie – Les Toises, avenue des Mousquines 4, 1005 Lausanne, Suisse 

Auteur correspondant. 24, boulevard du Sud, 85470 Brétignolles-sur-Mer, France.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le vendredi 29 septembre 2017

Résumé

L’essor des nouvelles technologies a démocratisé la pornographie, rendant son accès facile, permanent, y compris aux enfants et aux adolescents. Elle n’appelle aujourd’hui plus aucun effort du voir, dans ce qu’il sous-tend de transgressif, de plaisir, de culpabilité et de honte ; désormais, la pornographie s’impose à l’œil, même lorsqu’elle n’est pas recherchée. Les études (essentiellement nord-américaines) ne font pas consensus autour de l’influence de la pornographie sur la sexualité adolescente (représentations, pratiques). Les dérives psychopathologiques et/ou addictives apparaissent marginales, elles concernent les adolescents les plus fragiles dont l’imaginaire demeure captif de cette iconographie. C’est dans notre pratique auprès d’adolescents présentant une sexualité préoccupante, voire auteurs de violences sexuelles que cette question s’est imposée. Ces patients mentionnent fréquemment un contact répété, massif avec la pornographie. Si bien évidemment, tous les adolescents qui visionnent ce type d’images ne s’engagent pas dans de tels agirs, cette observation nous invite à interroger l’impact de la violence du voir pornographique sur la construction de la sexualité adolescente. Outre ses effets sur la fantasmatique sexuelle, nous faisons l’hypothèse que la consommation de pornographie s’apparente à une tentative d’incorporation du sexe génital marquant l’échec de l’introjection de la génitalité au moment de l’adolescence.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The booming of new technologies has generalized pornography, making its access easy, permanent, including for children and teenagers. Today, it does not necessitate any effort of seeing, with the inherent transgression, pleasure, guilt and shame; now, pornography imposes itself to the eye, even when it is not sought. Research (essentially North-American) does not reach a consensus on the influence of pornography on adolescent sexuality (representations, practices). The psychopathologic and/or addictive drifts appear marginal, and affects the most fragile teenagers, whose imagination remains captive of this iconography. This question became evident in our work with teenagers presenting a “preoccupying sexuality” or even authors of sexual violence. Those patients frequently mention a recurrent and massif contact with pornography. Even if, of course, not all teenagers who watch this type of images commit such actions, this observation invites us to question the impact of the pornographic images’ violence on the construction of adolescent sexuality. Apart from its effects on sexual imagination, we will put forth the hypothesis that consumption of pornography relates to an attempt to incorporate the genital organ, marking the failure of “genitality introjection” during the adolescence.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Adolescence, Pornographie, Voir, Construction psychique de la sexualité, Incorporation, Approche psychodynamique

Keywords : Adolescence, Pornography, Seeing, Psychic construction of sexuality, Incorporation, Psychodynamic approach


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.