Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Critères cliniques en faveur d’un portage de germe pathogène chez le nouveau-né à terme suspect d’infection néonatale bactérienne précoce - 05/10/17

Clinical criteria for pathogen bacteria in term newborn suspected of neonatal sepsis

Doi : 10.1016/j.arcped.2017.07.009 
A. Glusko-Charlet a, C. Fontaine a, M. Raucy a, L. Barcat a, A. Lahana a, R. Erbani a, G. Poirie a, G. Kongolo a, e, M. Diouf b, A. Leke a, d, J. Gondry c, P. Tourneux a, , d
a Médecine néonatale et réanimation pédiatrique, pôle femme–couple–enfant, CHU d’Amiens, 80054 Amiens cedex 1, France 
b Unité de méthodologie, gestion des données, direction de la recherche clinique et de l’innovation, CHU d’Amiens, 80054 Amiens cedex 1, France 
c Gynécologie-obstétrique, pôle femme–couple–enfant, CHU d’Amiens, 80054 Amiens cedex 1, France 
d PériTox (EA 4285, UMI 01 unité mixte INERIS), faculté de médecine, UPJV, 80054 Amiens cedex 1, France 
e GRAMFC (Inserm U1105), faculté de médecine, UPJV, 80054 Amiens cedex 1, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les infections néonatales bactériennes précoces (INBP) demeurent une cause importante de morbi-mortalité néonatale. Leur diagnostic est difficile faute de marqueurs sensibles et spécifiques. En France, la prise en charge des nouveau-nés suspects d’INBP comprend l’analyse du liquide gastrique dont l’intérêt est actuellement discuté. L’objectif de l’étude était de déterminer chez des nouveau-nés suspects d’INBP les signes cliniques précoces permettant de distinguer une infection probable avec germe pathogène dans la culture du liquide gastrique (Streptococcus agalactiae ou Escherichia coli) d’une infection possible sans germe pathogène.

Matériel et méthodes

Nous avons réalisé une étude rétrospective chez tous les enfants nés à terme en 2013 et hospitalisés en néonatologie pour une suspicion d’INBP. La suspicion d’INBP était considérée si un faisceau d’arguments avait entraîné l’instauration d’une antibiothérapie pour une durée d’au moins 5jours.

Résultats

Cinquante-huit nouveau-nés ont été inclus, 25 avaient présenté une INBP probable et 33 une INBP possible. Les nouveau-nés du groupe INBP probable étaient moins développés (p<0,01) et avaient présenté plus de signes cliniques à la naissance (p<0,01) dont l’hyperthermie (p=0,01), la somnolence (p<0,01) et l’hypotonie (p=0,01). Après ajustement sur le terme de naissance, la présence d’une hyperthermie n’était plus significativement différente entre les 2 groupes (p=0,059), les autres signes cliniques restant significativement différents.

Conclusion

L’adaptation du nouveau-né en salle de naissance et la présence de signes cliniques précoces apparaissent comme des marqueurs cliniques qui, s’ils ne sont pas spécifiques, semblent sensibles pour orienter les décisions médicales.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Background

Neonatal early onset sepsis (EOS) remains an important etiology of neonatal morbidity and mortality. Diagnosis is difficult due to a lack of sensitivity and specificity markers. In France, the management of newborn infants suspected of infection includes the analysis of gastric suction. The objective of the study was to identify early clinical signs in newborn infants with suspected neonatal sepsis to differentiate a likely infection with pathogen bacteria in the gastric suction culture (Streptococcus agalactiae or Escherichia coli) from a possible infection without such pathogen bacteria.

Methods

We conducted a retrospective study in the Amiens University Hospital. All term newborn infants born between 1 January and 31 December 2013 and hospitalized for suspected EOS were included. Suspicion of EOS was considered when there were arguments to treat by antibiotics for a period of at least 5 days.

Results

Fifty-eight newborn infants were included, 25 had a likely EOS and 33 a possible EOS. Newborn infants with a likely EOS were less mature (P<0.01) with more clinical signs at birth (P<0.01). The most common clinical signs were: hyperthermia (P=0.01), somnolence (P<0.01), and hypotonia (P=0.01). After adjusting for the term, the presence of hyperthermia was no longer significantly different between the two groups (P=0.059), the other clinical signs remained significantly different.

Conclusion

The presence of neonatal symptoms at birth appears to be a useful clinical marker of probable neonatal EOS.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


 Publication orale au congrès de la Société française de pédiatrie 2016 et aux Journées francophones de recherche en néonatalogie 2016.


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° 10

P. 934-941 - octobre 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation d’une modification de politique nutritionnelle sur la fréquence du retard de croissance extra-utérin chez le nouveau-né prématuré entre 2012 et 2014
  • A.-S. Pages, O. Tandonnet, L. Renesme
| Article suivant Article suivant
  • Prophylaxie anti-D dans l’incompatibilité fœto-maternelle érythrocytaire en Tunisie
  • I. Ksibi, R. Achour, W. Bel Haj Ammar, M. Cheour, M. Ben Amara, K. Neji, S. Kacem

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.