Publicité

Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Handicap neuro-sensoriel grave de l’enfant grand prématuré

Doi : JGYN-10-2004-33-6-C1-0368-2315-101019-ART1 

P.-Y. Ancel

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif. L’amélioration de la survie des grands prématurés soulève des questions sur le risque de handicap ultérieur. Cet article dresse un bilan de la prévalence des déficiences motrices (paralysies cérébrales), sensorielles et cognitives graves chez ces enfants.

Méthode. Revue de la littérature décrivant le devenir neurosensoriel des enfants grands prématurés en Europe, Australie et Amérique du Nord.

Résultats. La prévalence des paralysies cérébrales atteint 72-86 pour 1000 naissances vivantes avant 28 SA, 32-60 p. 1000 entre 28 et 31 SA contre 1,3-1,5 p. 1000 à terme. Après une forte augmentation jusqu’à la fin des années 80, la prévalence des paralysies cérébrales stagne chez les grands prématurés. Le pronostic intellectuel est une autre source d’inquiétude chez ces enfants. On estime que 15 à 25 % d’entre aux présentent un retard mental modéré (QI 50-70) ou sévère (QI ≪ 50). Enfin, les déficiences auditives ou visuelles graves concernent moins de 4 % des grands prématurés.

Conclusion. Les enfants grands prématurés sont à haut risque de handicap. La plupart des études portant sur des enfants nés au début des années 90, il est possible que ces résultats ne s’appliquent pas aux enfants qui survivent actuellement et qui ont pu bénéficier plus largement des nouveaux traitements.

Abstract

Severe sensorineural impairment in very preterm infants: epidemiological aspects.

Objective. Advances in perinatal care have resulted in a sharply increasing survival rate among very preterm infants. However, there is some concern about the later neurodevelopmental outcome of those infants who survive. In this paper, we review the prevalence estimates of motor (cerebral palsy), sensorineural and cognitive impairments and their recent time-trends in very preterm infants.

Method. A review of studies describing neurodevelopmental outcome of very preterm infants in Europe, Australia and America North.

Results. The gestational age-specific prevalences of cerebral palsy (CP) were 72-86 for extremely preterm children (≪ 28 weeks), 32-60 for very preterm (28-31 weeks) and 5-6 for moderate preterm (32-36 weeks), and 1.3-1.5 for term children per 1000. The live birth prevalence for CP remained unchanged in extremely and very preterm infants since 1990. The prevalence estimates of moderate and severe cognitive impairments are 15 to 25% in very preterm children. Less than 4% of very preterm infants develop severe hearing or visual loss.

Conclusion. This review indicates that very preterm infants have high risk of disability. Most studies have been conducted between 1985 and 1995. Thus, these results should be interpreted with caution before generalisation to recent cohorts.


Mots clés : Grande prématurité , Paralysie cérébrale , Déficiences sensorielles , Retard mental

Keywords: Very preterm infants , Cerebral palsy , Sensorineural impairments , Cognitive outcome


Plan



© 2004 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer

Vol 33 - N° 6-C1

P. 461-474 - octobre 2004 Retour au numéro
Article suivant Article suivant
  • Les troubles du développement des enfants grands prématurés mesurés à l’âge scolaire
  • B. Larroque

Bienvenue sur EM-consulte,
la référence des professionnels de santé.

Plus de 500 000 articles médicaux,
paramédicaux et scientifiques vous attendent.

Déjà abonné à cette revue ?

Publicité