Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Dosage de la procalcitonine et bronchiolites vues dans un service d’accueil des urgences pédiatriques - 07/10/17

Value of procalcitonin for infants with bronchiolitis in an emergency department

Doi : 10.1016/j.arcped.2017.08.023 
M. Desmarest a, , C. Aupiais b, c, d, J. Le Gal a, L. Tourteau a, J. Le Coz a, E. de Paepe e, L. Titomanlio a, c, A. Faye c, d, f
a Service d’accueil des urgences pédiatriques, hôpital Robert-Debré, AP–HP, 48, boulevard Sérurier, 75019 Paris, France 
b Hôpital Robert-Debré, unité d’épidémiologie clinique, AP–HP, 75019 Paris, France 
c Université Denis-Diderot-Paris-7, Sorbonne-Paris-Cité, Paris, France 
d Inserm, U1123, ECEVE and CIC-EC 1426, 75019 Paris, France 
e Service de biochimie générale, hôpital Robert-Debré, AP–HP, 75019 Paris, France 
f Service de pédiatrie générale, hôpital Robert-Debré, AP–HP, 75019 Paris, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le samedi 07 octobre 2017

Résumé

Contexte

L’apport du dosage de la procalcitonine (PCT) chez les nourrissons atteints de bronchiolite reste incertain.

Objectifs

Les objectifs de cette étude étaient de décrire en pratique les résultats du dosage de PCT chez les nourrissons consultant pour une bronchiolite et de comparer les caractéristiques des nourrissons selon le résultat du dosage.

Méthodes

Cohorte historique de nourrissons admis en urgence pour une bronchiolite entre le 1er janvier 2014 et le 31 décembre 2014 et ayant eu un dosage de PCT. Les caractéristiques cliniques biologiques et radiologiques des nourrissons avec PCT<1 ou ≥1μg/L ont été comparées.

Résultats

Cent trente six nourrissons ont été inclus. Les patients avec PCT élevée (n=20) avaient une température plus élevée (38,5°C, intervalle interquartile [IIQ]=37,838,6 vs 37,5°C, IIQ=37,138,2 ; p<0,01), une protéine C réactive plus élevée (50mg/L, IIQ=2583 vs 5mg/L, IIQ=019 ; p<0,01) et un taux de polynucléaires neutrophiles (PNN) plus élevé (7,8×109/L, IIQ=6,08,5 vs 4,5×109/L, IIQ=2,96,6 ; p<0,01) que les patients avec PCT basse (n=116). La présence d’anomalies radiologiques et le résultat du dosage de la PCT n’étaient pas statistiquement associés. Les nourrissons du groupe PCT basse avaient reçu moins d’antibiotiques (14,7 % vs 65 %, p<0,01).

Conclusion

Au service d’accueil des urgences pédiatriques, devant une bronchiolite fébrile, le taux de PCT au seuil de 1μg/L ne permet pas de prédire l’existence ou non d’un foyer alvéolaire mais il semble fortement associé à une prescription d’antibiotique, ce qui suggère qu’il pourrait influencer fortement cette prescription. L’association entre les taux de PCT, les résultats des radiographies de thorax et les prescriptions d’antibiotiques devraient être évaluées de manière prospective, afin de proposer une stratégie diagnostique et thérapeutique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Context

Very few studies have evaluated the role of procalcitonin (PCT) in infants with bronchiolitis.

Aims

To describe infants who had both a diagnosis of bronchiolitis at the emergency department and a blood test including PCT, and to compare the characteristics of children according to the PCT value.

Methods

Infants admitted to the Pediatric Emergency Department between 1 January 2014 and 31 December 2014 who had a diagnosis of bronchiolitis and a blood test including PCT were included. The clinical, biological, and radiological characteristics of the infants with PCT <1 or ≥1g/L were compared.

Results

One hundred thirty six infants were included. Patients with high PCT (n=20) had a higher temperature (38.5°C, IQR=37.838.6 vs. 37.5°C, IQR=37.1−38.2; P<0.01), C-reactive protein (50mg/L, IQR=25−83 vs. 5mg/L, IQR=0−19; P<0.01), and neutrophils (7.8×109/L, IQR=6.0–8.5 vs 4.5×109/L, IQR=2.9−6.6; P<0.01) higher than patients with low PCT (n=116). Presence on the chest x-ray of alveolar condensation did not differ between the two PCT groups. Infants coming from the low-PCT group received fewer antibiotics (14.7% vs 65%; P<0.01).

Conclusion

In a Pediatric Emergency Department, PCT with a value of 1 or more cannot predict the presence of alveolar condensation on the chest x-ray. It seems to be associated with the antibiotics prescription, even if this could not be proved because of the design of the study.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.