Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Anhédonie et dépression dans le contexte de l’infection par le VIH avec les multithérapies antirétrovirales (ANRS-EN12-VESPA) - 11/10/17

Anhedonia and depressive symptomatology among HIV-infected patients with highly active antiretroviral therapies (ANRS-EN12-VESPA)

Doi : 10.1016/j.encep.2007.05.004 
M. Préau a, b, c, , A. Bonnet d, A.-D. Bouhnik b, c, L. Fernandez e, Y. Obadia b, c, B. Spire b, c

et le groupe VESPA1

  Composition de l’équipe VESPA : C. Afsa (Insee), A. Bonnet (Centre PsyCLÉ, EA 3273, université de Provence), A.D. Bouhnik (Inserm U379/ORS PACA), V. Di Paola (LEST), R. Dray-Spira (Inserm U88), J. Fagnani (CNRS-UMR Matisse), L. Fernandez (Centre PsyCLÉ, EA 3273, université de Provence), I. Heard (Inserm U430), F. Lert (Inserm U88), Y. Obadia (ORS-PACA/Inserm U379), J.L. Pedinielli (Centre PsyCLÉ, EA 3273, université de Provence), P. Peretti-Watel (ORS-PACA/Inserm U379), J. Pierret (Cermes-Inserm U504-UMR 8559), B. Riandey (INED), M.A. Schiltz (Cermes-Inserm U504-UMR 8559), R. Sitta (Inserm U88) et B. Spire (Inserm U379/ORS PACA).

a Laboratoire de psychologie « éducation, cognition développement », université de Nantes, chemin de la Censive-du-Tertre, BP 81227, 44312 Nantes cedex 3, France 
b Inserm U379, 23, rue Stanislas-Torrents, 13006 Marseille, France 
c ORS-PACA, 23, rue Stanislas-Torrents, 13006 Marseille, France 
d Centre PsyCLÉ, EA 3273, université de Provence, 29, avenue Robert-Schuman, 13621 Aix-en-Provence, cedex 1 France 
e Université de Picardie-Jules-Vernes, chemin-du-Thil, 80025 Amiens, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Ce travail a pour objectif de mettre en évidence les facteurs associés à l’anhédonie, ainsi qu’aux états dépressifs et anxieux dans le contexte de l’infection par le VIH. L’enquête ANRS-EN12-VESPA menée en 2003, auprès d’un échantillon représentatif de la population séropositive suivie en milieu hospitalier, a permis de recueillir des autoquestionnaires contenant les échelles HAD de dépression et anxiété, l’échelle d’anhédonie physique de Chapman, ainsi que des données sociodémographiques et sociocomportementales (n=1427). Les facteurs indépendamment associés à l’anhédonie sont un âge élevé, un niveau d’éducation inférieur au baccalauréat, l’absence d’emploi et le fait d’être un homme contaminé par relation hétérosexuelle ou par usage de drogue (plutôt que par relation homosexuelle). Le sexe féminin, un niveau d’étude inférieur au baccalauréat, une charge virale détectable, l’absence d’emploi, l’absence de partenaire principal et le fait de rapporter de nombreux effets indésirables dus aux traitements sont des facteurs indépendamment associés à la survenue de troubles anxieux. L’absence d’emploi, un logement peu confortable, ne pas bénéficier de soutien social de la part de ses amis, rapporter de nombreux effets secondaires dus aux traitements, ainsi que présenter un syndrome lipodystrophique sont des facteurs indépendamment associés à la survenue de troubles dépressifs. Ces résultats qui permettent d’éclairer les relations entre anhédonie et dépression présentent des implications en terme de prise en charge. En effet, les facteurs déterminants de l’anhédonie et de la dépression sont observés au regard des principaux enjeux de la prise en charge de l’infection par le VIH.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Anhedonia is defined as the loss of the capacity to feel pleasure and there is no consensus with its relationship with depressive symptomatology. Furthermore, no study has investigated the problematic of anhedonia in the context of HIV-infection, which concern a lot of patients with depressive symptoms. Depressive symptomatology presents a major challenge in the management of HIV-infection due to its central role in clinical progression.

Objective

This study aims to disentangle relationship between determinants of anhedonia, depression and anxiety in order to optimise mental management of HIV infection.

Method

In 2003, a face-to-face survey (ANRS-EN12-VESPA) was conducted among patients selected in a random stratified sample of 102 French hospital departments delivering HIV care. Eligible respondents were HIV-infected outpatients, aged 18 or older living in France and diagnosed for at least six months. Among solicited patients, 2932 agreed to participate (response rate: 59%) and data about anhedonia, anxiety and depression are available for 1427 patients. The face-to-face gathered information on sociodemographic characteristics, such as education level, gender, partner, children, financial situation or housing and also psychosocial and sociobehavioural characteristics, such as drug use. Self-reported side effects of treatment were also available.

Assessment tools

Anxiety and depression were assessed using the hospital anxiety and depression (HAD) scale. Physical anhedonia was assessed using the French version of the Chapman scale. Three regression models were used to identify factors associated with anhedonia, anxiety and depression among demographic, psychosocial and clinical characteristics.

Results

Factors independently associated with anhedonia were older age (>50), lower education level, unemployment and men HIV contaminated by heterosexual relation or injecting drug use. Women, with lower education level, unemployment, without steady partner, with a detectable viral load and who reported side effect of HAART presented more frequently anxiety. Unemployment, uncomfortable housing, no social support from friends, self-reported side effect and lipodystophy were independently associated with depression.

Conclusion

Our results underline the multiplicity of factors associated with mental disorders related to depression. These results can be explained by the fact that the anxiety and anhedonia are two cardinal symptoms of depression. Determinants of anhedonia and anxiety reported in this study may provide the key to a more exact delineation of depressive disorders in the context of HIV infection in order to optimize long-term psychological follow up of concerned patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Anhédonie, Anxiété, Dépression, Infection par le VIH

Keywords : Anhedonia, Depression, Anxiety, HIV infection, Mental disorders


Plan


© 2007  L’Encéphale, Paris, 2007. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 34 - N° 4

P. 385-393 - septembre 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Mécanismes d’indifférenciation entre l’imaginaire et le rationnel chez le schizophrène
  • J.-M. Gauthier, F. Widart
| Article suivant Article suivant
  • Prédicteurs de réponse prophylactique au lithium
  • J. Rohayem, J.-F. Baylé, S. Richa

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.