Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Actualités sur la génétique des retards mentaux liés au chromosome X - 11/10/17

Update on the genetics of X-linked mental retardation

Doi : 10.1016/S0035-3787(06)75105-0 
N. Bahi-Buisson 1, 2, , J. Chelly 3, V. des Portes 4
1 Département de Pédiatrie, Service de Neuropédiatrie et Maladies Métaboliques, Hôpital Necker, Paris 
2 Inserm, U663, Paris, F-75015 France, Université René Descartes, Paris V 
3 Laboratoire de recherche sur les retards mentaux, Institut Cochin, Paris 
4 Service de Neuropédiatrie, Hôpital Lyon Sud, Hospices Civils de Lyon 

Correspondance: N. Bahi-Buisson, Service de Neuropédiatrie, Hôpital Necker Enfants Malades, 149, rue de Sèvres, 75015 Paris.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 12
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le retard mental constitue la principale cause de handicap chez l’enfant et le jeune adulte. L’identification de gènes de retards mentaux sur le chromosome X (RMLX) permet d’expliquer en partie la sur-prévalence masculine de cette pathologie. Des mutations sur ces gènes ont été retrouvées dans des formes de RMLX syndromiques, associés à des anomalies neurologiques, psychiatriques ou malformatives, et des formes non syndromiques, où le retard mental apparaît isolé. L’identification de nouveaux gènes de RMLX repose sur des stratégies moléculaires complexes (analyse de liaison, détection de réarrangements chromosomiques et séquençage direct des gènes candidats) et sur la collaboration efficace entre cliniciens, généticiens et chercheurs, notamment au sein d’un consortium européen d’étude des RMLX, « Euro MRX ». Grâce à ces efforts coordonnés, une vingtaine de gènes impliqués dans des RMLX non syndromiques et plus de 25 gènes de RMLX syndromiques ont été identifiés. Il existe un continuum clinique entre les formes syndromiques et non spécifiques de RMLX, des mutations d’un même gène pouvant être responsable de plusieurs phénotypes. L’étude des bases moléculaires des RMLX constitue une nouvelle étape dans l’étude de la pathogénie du retard mental. L’intégration de ces molécules dans leur contexte « cellulaire », permet de les subdiviser en différentes catégories, les récepteurs transmembranaires, des effecteurs et modulateurs de GTPases, des enzymes ou régulateurs transcriptionnels.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Mutations in X-linked genes are likely to account for the observation that more males than females are affected with mental retardation. Causative mutations have been identified in both syndromic XLMR and in the genetically heterogeneous non-syndromic forms of XLMR, without a clear clinical phenotype other than cognitive deficit. Progress in genome analysis and the establishment of large collaborations between clinical and molecular research teams, especially the European XLMR consortium, have led to the identification of 20 non-syndromic XLMR genes and 25 syndromic XLMR genes. Given the extensive heterogeneity of non syndromic XLMR, different strategies are used for the identification of new genes: linkage analysis, studies of balanced chromosomal rearrangements (X-autosome translocations, microdeletions) and candidate genes strategies by mutation screening in regions of the X chromosome known to be involved in neuronal development and function. Delineating the monogenic causes of XLMR and their molecular and cellular consequences will provide insight into the mechanisms that are required for normal development of cognitive function in humans. Non syndromic XLMR proteins include 5 distinct classes: transmembrane receptors, small GTPases effectors or regulators, enzymes and translational regulators.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Retard mental, Génétique lié à l’X

Keywords : Mental retardation, X linked



© 2006  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 162 - N° 10

P. 952-963 - octobre 2006 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.