Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prise en charge des neuropathies motrices multifocales avec blocs de conduction en France en 2005 : Résultats d’une enquête nationale d’opinion - 11/10/17

Treatment of multifocal motor neuropathies with conduction block in France in 2005. Results of a national opinion survey

Doi : 10.1016/S0035-3787(06)75155-4 
J.-M. Léger 1, , R. Beaudet 2, G. Bonnélye 3
1 Centre de Référence Maladies Neuromusculaires Rares, Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Paris 
2 Laboratoire Français du Fractionnement et des Biotechnologies (LFB) 
3 TNS Healthcare-SOFRES 

Correspondence

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 19
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

L’épidémiologie des neuropathies motrices multifocales (NMM) est inconnue. La prévalence est estimée à 1-2 pour 100 000 habitants.

Méthodes

L’objectif de cette étude a été de mieux connaître la prise en charge des NMM en France métropolitaine, notamment en ce qui concerne le diagnostic et le traitement. Une enquête d’opinion a été menée par la SOFRES de novembre 2004 à mars 2005 auprès de 4 040 médecins hospitaliers et libéraux (215 visités et 3 825 uniquement par voie postale), à l’aide de 2 questionnaires (un pour les médecins hospitaliers (MH) et l’autre pour les médecins d’exercice majoritairement libéral (ML)). Quatre cent vingt-quatre questionnaires ont été reçus par la SOFRES, dont 392 ont été retenus pour l’étude, 32 ayant été exclus pour insuffisance de réponses, ce qui représente un taux de réponse significatif pour ce type d’enquête.

Résultats

Les 392 réponses se répartissaient en 296 pour les MH et 96 pour les ML. Les MH étaient neurologues (56 p. 100), suivis par les internistes (23 p. 100) et les rhumatologues (13 p. 100), alors que les ML étaient neurologues à 96 p. 100. L’un des résultats les plus intéressants a été le nombre de patients vus au cours de la vie professionnelle : 1 964, dont 1 557 pour les MH, et 407 pour les ML. Les réponses concernant la prise en charge pour le diagnostic et pour le traitement étaient généralement conformes aux bonnes pratiques, et aux recommandations et guidelines édités dans la NMM.

Conclusion

La NMM est une maladie rare, dont la prévalence en France, estimée par cette enquête, se rapproche des chiffres présentés dans la littérature, et dont la prise en charge apparaît globalement satisfaisante.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

The epidemiology of multifocal motor neuropathies (MMNs) is unknown. Prevalence is estimated at 1-2/100,000 population.

Methods

The objective of this study was to gain knowledge on MMN diagnosis and treatment in metropolitan France. An opinion survey was conducted by SOFRES from November 2004 to March 2005 on 4,040 hospital and private practice physicians (215 interviewed directly and 3,825 contacted only by mail) using two questionnaires (one for hospital physicians [HPs] and the other for physicians working for the most part in private practice [PPPs]). SOFRES received 424 questionnaires, 392 of which were included in the study, 32 having been excluded for incomplete responses, giving a high response rate for this type of survey.

Results

The 392 responses were made up of 296 for the HPs and 96 for the PPPs. The HPs were neurologists (56 percent), followed by internists (23 percent), and rheumatologists (13 percent), while the PPPs were nearly all neurologists (96 percent). One of the most interesting results was the number of patients seen during a physician’s career: 1,964, comprising 1,557 for the HPs, and 407 for the PPPs. The responses describing care in terms of diagnosis and treatment generally complied with good practices as well as the recommendations and guidelines published in the field of MMN.

Conclusion

MMN is a rare disorder whose prevalence in France, estimated by this survey, comes close to that published in the literature; diagnosis and treatment seem globally satisfactory.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Enquête d’opinion, Neuropathie motrice multifocale

Key-words : Opinion survey, Multifocal motor neuropathy



© 2006  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 162 - N° S1

P. 27-45 - juin 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Étude de l’excitabilité nerveuse dans l’exploration des neuropathies dysimmunitaires
  • J.-P. Lefaucheur, D. Boërio, J.-Y. Hogrel, A. Créange
| Article suivant Article suivant
  • Neuropathie motrice multifocale avec blocs de conduction : suivi à long terme de 10 patients traités par IgIV
  • D. Cros, K. Drake

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.