Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Nouvelles approches thérapeutiques des maladies auto-immunes - 11/10/17

New therapies for autoimmune diseases

Doi : 10.1016/S0035-3787(06)75152-9 
Z. Amoura , J.-C. Piette
Service de Médecine Interne, Centre National de Référence « Lupus et Syndrome des Anticorps Antiphospholipides », CHU Pitié-Salpêtrière, 47-83, boulevard de l’Hôpital, 75013 Paris 

Correspondence

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Au cours de la dernière décennie, le développement de biothérapies est venu enrichir l’arsenal thérapeutique utilisé au cours des maladies auto-immunes systémiques (MAIS). Ces immuno-interventions peuvent être dirigées contre tous les « acteurs » de la réponse immunitaire et comprennent schématiquement les inhibiteurs du lymphocyte B (LB). Du fait du rôle majeur des LB dans la pathogénie des maladies auto-immunes, son inactivation par des inhibiteurs spécifiques a été envisagée. Trois voies sont à l’étude : déplétion des LB par anticorps anti-CD20, inhibition du système BLyS et tolérogènes spécifiques du LB ;les inhibiteurs de la co-stimulation. Les cellules présentatrices de l’antigène expriment différentes molécules de co-stimulation qui interagissent avec des molécules à la surface des lymphocytes T (LT). Ces co-stimuli sont nécessaires à l’activation des LT et constituent de ce fait des cibles privilégiées. Plusieurs thérapeutiques sont en cours d’étude : anti-CD40 ligand ou CTLA-4 Ig (abatecept) ;les inhibiteurs des LT qui permettent de bloquer les lymphocytes autoréactifs, cellules clés dans l’émergence des MAIS ;les immunomodulateurs cytokiniques ;les inhibiteurs des chémokines et des adhésines, molécules impliquées dans le « routage » de cellules immunocompétentes vers les organes.

Ces nouvelles approches, fondées sur une réflexion immunologique, sont liées à l’identification de cibles impliquées dans l’immunopathologie des MAIS. Ces nouveaux traitements sont en cours de développement chez l’homme.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

During the last decade, new biotherapies have been developed for the treatment of systemic autoimmune diseases. Targets of these new treatments are all the steps of the immune response. These new therapies are: B lymphocyte (BL) inhibitors such as anti-CD20 monoclonal antibody, BLyS antagonists and tolerogens of pathogenic-antibody secreting LB;inhibitors of the costimulation between antigen-presenting cells and T lymphocyte (TL) like monoclonal anti-CD40 ligand antibody or CTLA4-Ig (abatecept);TL antagonists which can inhibit the proliferation of autoreactive T cells;cytokine antagonists;chemokine and adhesin antagonists which inhibit trafficking of immunocompetent cells to target organs.

These new approaches are based on a better understanding of the autoimmune response.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Maladies auto-immunes, Biothérapies

Key-words : Autoimmune diseases, Biotherapies



© 2006  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 162 - N° S1

P. 7-11 - juin 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Éditorial
  • Jean Pouget
| Article suivant Article suivant
  • Inflammation et démyélinisation : mode d’action des IgIV
  • J.-M. Vallat, L. Magy, M. Keita

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.