Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Observation directe du bébé selon la méthode d'Esther Bick - 01/11/17

[37-191-A-10]  - Doi : 10.1016/S1633-776X(17)83182-3 
M. Moreno a,  : Psychologue clinicien, licencié en philosophie, doctorant, D. Houzel b : Psychiatre, psychanalyste, professeur émérite de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent, chef de service, membre titulaire de l'Association psychanalytique de France, B. Golse c : Psychiatre, psychanalyste, professeur de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent, chef de service, membre titulaire de l'Association psychanalytique de France
a Laboratoire Centre de recherches psychanalyse, médecine et société (CRPMS), Université Paris Diderot, Sorbonne Paris-Cité, 75205 Paris, France 
b Université de Caen, CHU de Caen, avenue Georges-Clemenceau, 14033 Caen cedex, France 
c Université René Descartes-Paris V, Hôpital Necker-Enfants malades, 149, rue de Sèvres, 75015 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Cela fait une soixantaine d'années que la formation à l'observation directe de bébés selon la méthode d'Esther Bick existe. Il s'agit d'une méthode de formation qui peut par la suite renforcer des aspects de la pratique en psychanalyse. Au départ, cet enseignement était destiné aux futurs psychothérapeutes d'enfants. Par la suite, il a été adopté par l'Institut de formation de la Société britannique de psychanalyse, élargissant l'intérêt de cette formation à tous les psychanalystes. Aujourd'hui, cette méthode peut représenter un véritable outil de travail, dans une application thérapeutique, pour les professionnels de la petite enfance et, plus généralement, pour tous les professionnels qui ont affaire à des familles. La formation à l'observation directe du bébé selon la méthode d'Esther Bick est conçue en trois temps : d'abord l'observation régulière et prolongée d'un bébé au sein de sa famille (une heure d'observation par semaine dès la naissance jusqu'aux 2 ans de l'enfant), ensuite l'élaboration d'un compte-rendu objectif et chronologique de ce qui est observé, enfin un troisième temps de travail en groupe de supervision permettant l'élaboration d'hypothèses à partir de ce qui a été constaté. Lorsque la capacité d'observer, retenir, décrire et élaborer des hypothèses à partir d'observations est acquise, on peut essayer de comprendre les mécanismes, processus et autres formes du développement psychique qui se mettent en place dans le lien relationnel du bébé avec son environnement. Cette méthode appelle à adopter une posture non interférente pendant l'observation, en préconisant notamment une observation polysensorielle. L'observateur est ainsi placé d'emblée dans une position nouvelle, celle d'observateur dépourvu de tout bagage théorique. Dans une application thérapeutique, observer un bébé est une façon d'écouter ce qu'il a à nous dire. La pensée de l'observateur se voit ainsi décomposée, permettant d'acquérir une meilleure compréhension des manifestations corporelles du bébé et de ses tentatives de communication non verbale. L'attention, l'inscription mnésique et l'élaboration sont retrouvées dans les trois moments qui composent la méthode d'observation, à savoir : la séance d'observation, la rédaction du compte-rendu, et le travail du groupe de supervision.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Observation directe, Bébé, Psychanalyse, Méthode d'observation, Esther Bick, Développement psychique


Plan


 Pour citation, ne pas utiliser la référence ci-dessus de cet article, mais la référence de la version originale publiée dans EMC - Psychatrie/Pédopsychiatrie 2017;14(1):1-6 [Article 37-191-A-10].


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article suivant Article suivant
  • De la psychiatrie périnatale à la psychiatrie néonatale : zoom sur le bébé de moins de six semaines
  • N. Garret-Gloanec, A.-S. Pernel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.