Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Étapes diagnostiques de l'encéphalopathie chronique aux solvants - 01/11/17

[16-536-A-15]  - Doi : 10.1016/S1877-7856(17)75592-4 
R.A. Nagy e, f, M.K. Viaene e, g, E. Van Valen h, J. Reis a, V. Bonneterre b, c, d, A.F. Lenderink h, L. Godderis e, i,
a Service de neurologie (Prof. Tranchant), CHU de Strasbourg, Club de neurologie et environnement, 67200 Strasbourg, France 
b Département de médecine et santé au travail, Pôle santé publique, CHU de Grenoble, CS 10217, 38043 Grenoble cedex 9, France 
c Équipe environnement et prédiction de la santé des populations (EPSP), Laboratoire TIMC-IMAG, UMR CNRS 5525, domaine de la Merci, 38706 La Tronche cedex, France 
d Université Joseph Fourier, UFR de médecine, domaine de la Merci, 38706 La Tronche cedex, France 
e Centre for Environment and Health, Faculty of Medicine, Katholieke Universiteit of Leuven, Leuven, Belgique 
f Department of Pediatrics, Center for Liver, Digestive and Metabolic Diseases, University of Groningen, University Medical Center Groningen, Groningen, Pays-Bas 
g Department of Neurology, Sint-Dimpna General Hospital, 2440 Geel, Belgique 
h Netherlands Center for Occupational Diseases, Coronel Institute of Occupational Health, Academic Medical Center, University of Amsterdam, Amsterdam, Pays-Bas 
i IDEWE, Service externe de prévention et de protection au travail, 3001 Heverlee, Belgique 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

À ce jour, il n'y a pas de critères diagnostiques standardisés de l'encéphalopathie chronique aux solvants industriels, reconnus internationalement. Cet article présente la procédure diagnostique utilisée en Belgique et aux Pays-Bas ; elle est fondée sur une expérience de plus de vingt ans. Elle repose sur quatre piliers. Un historique des expositions professionnelles est établi avec une approche quantitative par le calcul de la valeur d'exposition cumulée. Les deux étapes suivantes sont cliniques : diagnostic positif avec la recherche des plaintes classiques, puis diagnostic différentiel consistant à exclure d'autres causes aux plaintes du patient. Des investigations (neurophysiologiques et imagerie) sont couramment effectuées. La dernière étape est l'évaluation des plaintes par des tests neuropsychologiques (propres à chaque équipe). Leur rôle est notamment de confirmer le diagnostic final d'encéphalopathie chronique liée aux solvants et donc de permettre une indemnisation (uniquement en Belgique). Malgré l'absence de consensus dans le choix des tests (validés avec des scores de seuil ou non), la procédure mise en œuvre par nos équipes a permis de confirmer le diagnostic d'encéphalopathie chronique aux solvants avec une concordance de 90 % (lors de comparaison interéquipe).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Solvants industriels, Procédure diagnostique, Valeur limite d'exposition cumulée, Encéphalopathie chronique, Évaluation neuropsychologique, Belgique, Pays-Bas


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Troubles mentaux organiques d'origine toxique
  • M.-A. Boillat
| Article suivant Article suivant
  • Pathologies neurologiques d'origine toxique
  • F. Dorandeu, P. Carpentier, V. Baille, G. Testylier, G. Lallement

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.