Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Traitement intra-artériel des accidents ischémiques cérébraux par occlusion proximale - 01/11/17

[17-046-B-70]  - Doi : 10.1016/S0246-0378(17)83752-0 
B. Gory, MD, PhD
 Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) U1237, Physiopathology and Imaging for Neurological Disorders (PhIND), GIP Cyceron, boulevard Henri-Becquerel, BP 5229, 14074 Caen, France 

Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le jeudi 02 novembre 2017

Résumé

La thrombectomie par voie intra-artérielle à l'aide des stents retrievers a bouleversé la prise en charge de l'accident ischémique cérébral (AIC) de la circulation antérieure, alors que le seul traitement validé depuis 20 ans était la thrombolyse intraveineuse. La thrombectomie en association à la thrombolyse intraveineuse, appliquée dans les six premières heures, permet une recanalisation artérielle dans plus de 70 % des cas et réduit significativement la morbidité de l'AIC en comparaison à la thrombolyse intraveineuse seule. Il apparaît donc crucial de réaliser une acquisition artérielle lors du bilan d'imagerie initial afin de documenter l'occlusion et de la localiser. Le bénéfice clinique de la thrombectomie est également présent chez les patients de plus de 80 ans, les patients n'ayant pas bénéficié d'une thrombolyse préalable, en cas d'atteinte neurologique faible (11 ≤ National Institute of Health Stroke Score [NIHSS] ≤ 15) ou sévère (NIHSS ≥ 21), ainsi que pour les occlusions en « tandem ». Pour les AIC d'horaire de début des symptômes inconnus, une thrombectomie peut être réalisée jusqu'à 24 heures en cas de mismatch clinico-radiologique (déficit sévère avec un AIC de petit volume). Chaque étape de la prise en charge doit être optimisée car 15 minutes de gagnées permettent de sauver 22 patients de la dépendance tous les 1000 patients traités. Concernant les occlusions aiguës du tronc basilaire, la thrombectomie semble prometteuse mais reste actuellement en cours d'évaluation comparativement à la thrombolyse intraveineuse seule.


Mots-clés : Accident ischémique cérébral, Thrombolyse intraveineuse, Thrombectomie, Intra-artériel, Stent retriever, Recanalisation, Reperfusion


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.