Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Incidence des évènements cardiovasculaires et mortalité des sujets atteints d’une artériopathie des membres inférieurs (AOMI), une analyse à partir de l’échantillon généraliste des bénéficiaires (EGB) - 08/11/17

Doi : 10.1016/j.respe.2017.04.015 
S. Bouée a, , A. Bura Rivière b, C. Laurendeau a, J. Gourmelen c, F. Thomas-Delecourt d
a CEMKA-EVAL, Bourg-la-Reine, France 
b University Hospital and Stromalab, Inserm U1031, Toulouse, France 
c Inserm U1018, Villejuif, France 
d Laboratoire AstraZeneca, Courbevoie, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectif

L’objectif était de décrire les caractéristiques et le traitement médicamenteux des patients souffrant d’une artériopathie oblitérante des membres inférieurs (AOMI) et d’estimer l’incidence des événements cardiovasculaires et la mortalité de ces sujets.

Patients et méthodes

Une cohorte de patients présentant une AOMI entre 2007 et 2011 a été extraite de l’EGB et suivie pendant deux ans. L’incidence des décès, les hémorragies majeures et les événements cardiovasculaires ont été estimés et comparés à un groupe témoin ne présentant pas de diagnostic d’AOMI et apparié sur les variables âge et sexe (un témoin pour un cas).

Résultats

Un total de 5889 sujets souffrant d’une AOMI a été identifié. La proportion d’hommes était de 68,1 %, l’âge moyen était de 70,8 ans. Les proportions de sujets ayant des facteurs de risque étaient de 28,9 % pour le diabète (versus 13,2 % pour le groupe témoin), 52,9 % pour l’hypercholestérolémie (versus 28,7 %), 46,6 % pour l’hypertension (contre 12,3 %) ; 69,3 % des patients atteints d’une AOMI étaient traités par antiplaquettaire (versus 17,3 % dans le groupe témoin), 52,3 % par les statines (versus 21,9 %), 26,7 % par les inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine (versus 13,7 %), 24,2 % avec les antagonistes des récepteurs de l’angiotensine (versus 16,6 %), 31,6 % avec une association d’une statine, d’un antithrombotique (antiplaquettaire ou anticoagulant oral) et d’un inhibiteur du système rénine-angiotensine (versus 6,7 %). Dans le groupe AOMI, les taux de mortalité cumulés étaient de 13,2 % (IC95 %=[12,3 % ; 14,0 %]) à un an et 19,4 % à 2 ans (IC95 %=[18,4 % ; 20,5 %]) versus 3,2 % (IC95 %=[2,7 % ; 3,6 %]) et 6,5 % (IC95 %=[5,9 % ; 7,1 %]) pour le groupe témoin (Tableau 1). Les taux cumulatifs de mortalité et d’événements cardiovasculaires majeurs (infarctus du myocarde et accident vasculaire cérébral ischémique) étaient de 15,7 % (IC95 %=[14,8 % ; 16,6 %]) à un an et 22,9 % (IC95 %=[21,9 % ; 24,0 %]) à 2 ans contre 3,9 % (IC95 %=[3,4 % ; 4,4 %]) et 7,8 % (IC95 %=[7,1 % ; 8,5 %]) dans le groupe témoin.

Conclusion

La mortalité et l’incidence des évènements cardiovasculaires étaient nettement supérieures chez les sujets atteints d’AOMI, suggérant la nécessité d’une utilisation plus optimale des traitements en prévention secondaire pour cette affection.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Artérite des membres inférieurs, Mortalité, Épidémiologie


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 65 - N° S3

P. S118 - juin 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Déclaration des effets indésirables via une application par les patients : état des lieux trois ans après
  • C. Touche
| Article suivant Article suivant
  • Surmortalité liée aux infections à Clostridium difficile
  • S. Bouée, F. Barbut, S. Alami, C. Bensoussan, J. Gourmelen, L. Levy Bachelot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.