Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

BOSS : un nouvel outil pour mesurer l’impact de la peau sensible en vue réelle - 08/11/17

Doi : 10.1016/j.respe.2017.04.023 
L. Misery a, M. Sayag b, C. Taieb c, d,
a Department of dermatology, University Hospital of Brest and laboratory of Neurosciences of Brest, University of Western Brittany, Brest, France 
b NAOS Group BIODERMA Lyon, France 
c PA, Hôpital Necker, Paris, France 
d EM, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Contexte

Les peaux sensibles se définissent comme le déclenchement de picotements, échauffements, fourmillements cutanés (éventuellement de douleur ou de prurit) par des facteurs multiples, qu’ils soient physiques (UV, chaud, froid, vent), chimiques (cosmétiques, savons, eau, pollution) ou psychologiques (stress) ou hormonaux (cycles menstruels). Les peaux sensibles sont aussi dénommées peaux réactives ou hyper-réactives ou intolérantes ou irritables. La peau sensible est trop souvent considérée par les professionnels de la santé comme un problème mineur. Cependant, les études épidémiologiques les plus récentes montrent que la prévalence mondiale de la peau sensible est proche de 40 % (36,9 %). Ces études confirment que le terme « peau sensible » est compris et connu par une écrasante majorité de sujets (95 %), quel que soit leur pays de résidence.

Objectif

L’objectif du questionnaire est l’évaluation des conséquences de la peau sensible dans la vie quotidienne des sujets qui en souffrent) et ce afin d’aider les professionnels de la santé à mieux comprendre et à mieux gérer les difficultés rencontrées par les sujets atteints de peaux sensibles.

Méthodologie

Le questionnaire a été développé en trois phases : conception, développement et validation. Chacune de ces phases a suivi son propre processus méthodologique strict, impliquant une équipe multidisciplinaire (dermatologues, patients et experts en « ressenti et vécu patients »).

Résultats

Phase conceptuelle : une revue de littérature a révélé que les méthodes utilisées pour évaluer l’impact de la peau sensible sur la vie quotidienne ne sont généralement pas spécifiques et donnent des résultats très hétérogènes. Ces données ont servi à confirmer la nécessité de créer un questionnaire spécifique. Au cours des entretiens semi-structurés et des discussions, il est devenu évident que la peau sensible est un facteur d’embarras et suffisamment de malaise pour devenir un handicap dans les activités de la vie quotidienne. La peau sensible modifie le style de vie des patients en influençant leur choix de produits cosmétiques et de toilette, leurs vêtements, et parfois leurs vacances ou leurs conditions de travail. La vie communautaire (relations professionnelles ou amicales) et l’« image de soi » sont également touchées. À ce stade, 32 items avaient été générés puis réorganisés selon leur structure, formant 26 questions. Phase de développement et validation : une évaluation préliminaire exploratoire a permis de limiter les éléments redondants et d’obtenir une version pilote. La version pilote du questionnaire BOSS comprenait ainsi 14 questions robustes (alpha Cronbach=0,9). Une analyse factorielle a permis de regrouper les questions en trois dimensions. Enfin, chaque question a fait l’objet d’un débriefing cognitif (réalisée par LionBridge) afin de s’assurer de la facilité, de la compréhension et de l’acceptabilité des répondeurs. Cette étape n’a entraîné aucune modification majeure au libellé des questions. Les corrélations avec des questionnaires déjà validés (DLQI et SF12) ont montré une corrélation significative.

Conclusion

BOSS est un questionnaire court et facile à utiliser par tous. C’est le premier outil disponible pour évaluer l’impact et les conséquences de la peau sensible dans la vie quotidienne.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 65 - N° S3

P. S122 - juin 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Atteinte du visage de la sclérodermie systémique : plainte et ressenti des patients
  • M.-S. Doutre, D. Godard, V. Georgescu, C. Taieb
| Article suivant Article suivant
  • Coûts des consommations de soins des sujets atteints d’une artériopathie des membres inférieurs (AOMI), une analyse à partir de l’échantillon généraliste des bénéficiaires (EGB)
  • S. Bouée, A. Bura Riviere, C. Laurendeau, J. Gourmelen, F. Thomas-Delecourt

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.