Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Utilisation des données de l’assurance maladie française pour étudier l’usage et les effets des médicaments en vie réelle : revue de 216 articles publiés entre 2007 et 2016 - 08/11/17

Doi : 10.1016/j.respe.2017.04.033 
A. Weill , J. Rudant, J. Coste
 Caisse nationale de l’assurance maladie, département d’études en santé publique, 78986 Paris cedex 20, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectif

La pharmaco-épidémiologie s’intéresse principalement à l’usage et aux effets des médicaments en vie réelle. L’objectif de ce travail était de faire une revue de l’utilisation en pharmaco-épidémiologie des bases de données médico-administratives (BDMA) de l’assurance maladie française dans les publications indexées dans la base bibliographique Medline.

Méthode

Sélection par une requête dans PubMed des publications scientifiques de la période 2007–2016 utilisant des BDMA de l’assurance maladie pour étudier l’usage, la qualité et la sécurité des soins dans le domaine du médicament. Tous les titres et résumés ont été examinés. Lorsqu’ils ne fournissaient pas les informations nécessaires les textes complets ont été analysés.

Résultats

La requête initiale a sélectionné 629 articles dont 216 répondaient aux critères d’inclusion. Le nombre de publications scientifiques a fortement augmenté passant en une décennie d’une dizaine par an à 45 pour l’année 2016. Les sources de données étaient le Sniiram (n=72), l’échantillon généraliste des bénéficiaires (EGB) (n=50) et d’autres BDMA locorégionales/nationales (n=94). Près de 83 % des articles ont été publiés en langue anglaise. Il existait une importante hétérogénéité pour nommer les BDMA en anglais avec plus de 100 termes différents employés. Les articles ont été publiés dans 118 revues différentes. L’« impact factor » (IF) moyen était de 3,1 avec 24 publications d’IF de 5 à 9 et 7 d’IF10. Les principaux thèmes d’études portaient sur l’usage, la quantification et la caractérisation des populations exposées (n=81), la recherche et la mesure d’effets indésirables (n=44), le mésusage (n=40), le respect des recommandations (n=28), l’observance/persistance (n=27), l’impact de campagnes sanitaires et/ou actions visant à améliorer les pratiques (n=13), la caractérisation des prescripteurs (n=11), la couverture vaccinale (n=10) et l’efficacité des médicaments en vie réelle (n=8). Certaines études portaient sur des sous-populations spécifiques peu ou pas étudiées dans les essais cliniques : femmes enceintes (n=19), personnes âgées (n=13), enfants/adolescents (n=6). Plusieurs études chaînaient des informations avec d’autres bases de données externes (hors PMSI). Le recours aux scores de propension et les études prenant le sujet comme son propre témoin étaient d’utilisation croissante.

Discussion/conclusion

Certaines études Sniiram/PMSI de sécurité et de mésusage du médicament ont été mises en avant, car elles ont participé à des décisions de police sanitaire. Les BDMA sont aussi susceptibles d’apporter des réponses rapides et utiles en termes de connaissance des populations traitées et exposées en vie réelle. En revanche, les études destinées à comparer l’efficacité en vie réelle de plusieurs médicaments restent rares, probablement en raison de leur complexité et des limites des bases. L’utilisation de nombreux termes pour nommer en anglais les BDMA françaises entraîne une absence de visibilité préjudiciable à l’international comme en France.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Pharmaco-épidémiologie, Bases de données médico-administratives, Sniiram, Échantillon généraliste des bénéficiaires (EGB)


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 65 - N° S3

P. S127 - juin 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • De l’intérêt/de la possibilité d’utiliser les données de la base Sniiram pour identifier le parcours de soins des enfants décédés de maladie en Île-de-France en 2012–2013
  • V. Donio, A. Auvrignon, B. Pellegrino, L. Courouve, N. Nisenbaum, G. Vialle, M. Gabolde, B. Detournay
| Article suivant Article suivant
  • Efficacité en vie réelle du traitement par injection intravitréenne de ranibizumab pour une baisse de l’acuité visuelle due à un œdème maculaire secondaire à une occlusion veineuse rétinienne : les cohortes BOREAL
  • P. Blin, C. Delcourt, A. Glacet-Bernard, F. Fajnkuchen, J.-F. Girmens, R. Lassalle, A. Chartier, M.-A. Bernard, P. Diez, N. Douina, A. Le Monies de Sagazan, L. Finzi, C. Droz-Perroteau, A. Grolleau, A. Grelaud, N. Moore

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.