Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Maladie de Crohn (MC) en France : une analyse de l’échantillon généraliste des bénéficiaires (EGB) et du programme de médicalisation des systèmes d’information (PMSI) sur l’optimisation des doses d’anticorps anti-TNF? en vie réelle - 08/11/17

Doi : 10.1016/j.respe.2017.04.046 
C. Laurendeau a, J. Gourmelen b, M. Allez c, L. Lamarsalle d, R. Toueg e, A. Lafuma a,
a Cemka, Bourg-la-Reine, France 
b Inserm UMS 011, Villejuif, France 
c Hôpital Saint-Louis, Paris, France 
d HEVA, Lyon, France 
e Janssen, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

La maladie de Crohn est une maladie inflammatoire chronique caractérisée par l’atteinte d’un ou plusieurs segments du tube digestif. Les anticorps anti-TNFα (infliximab, adalimumab) sont utilisés chez les patients présentant une maladie active malgré les traitements conventionnels. Ils ont une efficacité bien établie. Cependant, une perte d’efficacité est fréquemment observée, pouvant nécessiter une optimisation du traitement par augmentation de doses ou de la fréquence des injections.

Objectifs

Estimer les proportions de patients atteints de maladie de Crohn qui nécessitent une optimisation de leur dose au cours de leur traitement par anti-TNFα.

Méthode

Étude rétrospective de cohorte à partir de l’EGB et du PMSI. Les critères d’inclusion étaient : un diagnostic de maladie de Crohn, retenu par le motif de l’ALD ou par diagnostic posé au cours d’une hospitalisation ; une première administration d’anti-TNFα entre le 1er janvier 2010 et le 31 décembre 2014. Une optimisation du traitement anti-TNFα était définie par une augmentation significative de la dose administrée/prescrite : pour l’adalimumab, l’optimisation se traduisait par une injection par semaine au lieu d’une injection toutes les deux semaines ; – pour infliximab, par une augmentation des doses d’au moins 50 % ou un délai inférieur à six semaines entre deux administrations (après la période d’induction). Une analyse des taux d’optimisation était réalisée à 12 mois. Une analyse similaire à partir des données exhaustives de la base PMSI MCO sur la période 2010–2014 a été également réalisée pour infliximab.

Résultats

Au total, 189 patients atteints de maladie de Crohn et initiant un anti-TNFα sur la période 2010–2014 ont été inclus dans cette analyse. Agés en moyenne de 38 ans à l’initiation du traitement, moins de la moitié, 49 % étaient des hommes. Soixante-dix-sept pour cent (77 %) bénéficiaient d’une ALD pour MC depuis six ans en moyenne et 9,5 % de la CMUc. Cent sept patients ont eu une initiation d’anti-TNFα avec de l’infliximab et 82 avec de l’adalimumab sur la période 2010–2014. À un an, le taux d’optimisation obtenu sur cette cohorte est de 33,6 % (IC 95 %=[25,2–43,8] ; n=53) pour adalimumab et de 38,2 % (IC 95 %=[30,1–47,8], n=63) pour infliximab dans l’EGB. Ce dernier taux est proche de celui estimé à partir des données PMSI (Tableau 1).

Conclusion

Parmi les patients initiant un anti-TNFα pour une maladie de Crohn, plus d’un tiers des patients bénéficie d’une optimisation de traitement pour insuffisance d’efficacité.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 65 - N° S3

P. S133 - juin 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Indications associées à la prescription d’antidépresseurs en médecine générale de 2006 à 2015
  • M.-S. Schwalm, H. Miotti, C. Hellard, L. Bounit, J. Trehony, S.-L. Jouaville
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation du programme d’accompagnement des patients asthmatiques Sophia asthme
  • Y. De Rycke, F. Dib, A. Lafourcade, S. Guillo, F. Tubach

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.