Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Analyse de la douleur et ses déterminants après chirurgie de cataracte : comparaison de l’intervention du 1er et du 2e œil - 09/11/17

Prevalence and causes of pain after cataract surgery: Comparison of 1st and 2nd eyes

Doi : 10.1016/j.jfo.2016.11.028 
Y. Gayadine-Harricham a, , T. Amzallag b
a Service ophtalmologique universitaire, hôpital Claude-Huriez, CHRU de Lille, rue Michel-Polonowski, 59000 Lille, France 
b Institut ophtalmique Nord-de-France, 28, rue Anatole-France, 59490 Somain, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Dans notre pratique, les patients bénéficiant d’une chirurgie bilatérale de cataracte se plaignent de douleurs plus importantes après chirurgie du 2e œil. L’objectif de l’étude était de comparer la douleur postopératoire entre le 1er et le 2e œil opéré de cataracte sous anesthésie locale topique et de préciser les déterminants de cette douleur.

Patients et méthode

Il s’agissait d’une étude prospective observationnelle réalisée entre mai et septembre 2015. Soixante-neuf adultes devant bénéficier d’une cure chirurgicale bilatérale de cataracte sous anesthésie locale topique dans les 2 mois par le même chirurgien ont été inclus. Un questionnaire d’auto-évaluation de l’anxiété et du besoin d’information préopératoire, l’Amsterdam Preoperative Anxiety and Information Scale (APAIS), était rempli avant chaque intervention. La douleur postopératoire était mesurée par l’échelle visuelle analogique (EVA) en salle de réveil.

Résultats

Parmi les 69 patients inclus (âge moyen : 70 ans±1,3), 13 (19 %) étaient plus douloureux après chirurgie du 2e œil. L’EVA médian était de 0 (EI : 0–1) après chirurgie du 1er œil contre 0 (EI : 0–2) après chirurgie du 2e œil (p =0,836). Les patients plus douloureux après chirurgie du 2e œil avaient un score d’anxiété médian [5 (EI : 4–9,5)] comparables aux non douloureux [5 (EI : 4–8) ; p=0,589]. En analyse bivariée, les femmes étaient plus douloureuses après chirurgie du 2e œil (27 %) que les hommes (4 %) (p=0,026). Toutefois, cette association perdait sa significativité lorsque l’analyse était ajustée sur le niveau d’anxiété (OR ajusté 7,7 ; IC95 % [0,91 ; 64,6]). En effet, les femmes étaient plus anxieuses [score médian d’anxiété à 6 (EI : 4–8,5)] avant chirurgie du 2e œil que les hommes [score médian : 4 (EI : 4–6) ; p=0,013].

Discussion

Les niveaux de douleur semblent très modérés des deux côtés lorsqu’ils sont mesurés en postopératoire contrairement aux éléments déclaratifs souvent constatés en postopératoire immédiat. Il existe une discordance avec les données de la littérature. Toutefois, chaque étude portait sur de petits effectifs.

Conclusion

Nous ne mettons pas en évidence de différence significative de douleur entre la chirurgie de la cataracte du 1er et du 2e œil sous anesthésie locale topique. Alors que la douleur postopératoire semblait plus importante chez les femmes, nous avons mis en évidence l’influence possible de l’anxiété qui pourrait justifier d’un accompagnement spécifique préopératoire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

In our practice, patients undergoing bilateral cataract surgery complain of more significant pain after the 2nd eye surgery. The goal of this study was to compare postoperative pain between the 1st and 2nd eyes with cataract surgery under topical anesthesia and to identify the causes of this pain.

Patients and methods

We conducted a prospective observational study between May and September 2015. We included 69 consecutive adults scheduled for bilateral cataract surgery under topical anesthesia within 2 months by the same surgeon. A self-assessment questionnaire of anxiety (the Amsterdam Preoperative Anxiety and Information Scale [APAIS]) was completed before each procedure. Postoperative pain was assessed by the visual analogue scale (VAS) in the recovery room.

Results

Among the 69 included patients (mean age: 70±1.3 years), 13 (19%) experienced more pain after the 2nd eye procedure. The median VAS was 0 (EI: 0–1) after the first eye versus 0 (EI: 0–2) after the second eye (P=0.836). The patients with the most pain after the second eye surgery had a median anxiety score of 5 (EI: 4 to 9.5), which was comparable to those without pain (P=0.589). On bivariate analysis, women had more pain after second eye surgery (27%) than men (4%) (P=0.026). However, this association lost its significance when the analysis was adjusted for the level of anxiety (adjusted OR 7.7, 95% CI [0.91; 64.6]). In fact, women were more anxious [median anxiety score of 6 (EI: 4 to 8.5)] before 2nd eye surgery than men [median score: 4 (EI: 4–6); P=0.013].

Discussion

Pain levels appeared to be very moderate on both sides when measured postoperatively, as opposed to statements often made in the immediate postoperative period. There is a discrepancy with the literature data. However, each study had small sample sizes.

Conclusion

We did not find any significant difference in pain between 1st and 2nd eye cataract surgery under topical local anesthesia. While postoperative pain appeared greater among women, we have noted the possible influence of anxiety, which could justify specific preoperative support.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cataracte, Douleur, Anxiété, Phacoémulsification, Anesthésie topique, Chirurgie du deuxième œil, Intra-individuelle, Midazolam

Keywords : Cataract, Pain, Anxiety, Phacoemulsification, Topical anesthesia, Second eye surgery, Intraindividual, Midazolam


Plan


 Communication orale présentée lors du 122e Congrès de la Société française d’ophtalmologie en mai 2016.


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 40 - N° 6

P. 505-511 - juin 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • The effects of blood glucose regulation on tear function tests in diabetic patients
  • S. Kan, U. Acar, M. Kizilgul, E. Beyazyildiz, A.B. Cankaya, O. Ozcelik, M. Ozbek
| Article suivant Article suivant
  • La maladie de Vogt-Koyanagi-Harada
  • C. Bonnet, J.-B. Daudin, D. Monnet, A. Brézin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.