Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Central retinal artery occlusion without underlying chronic ocular ischemic syndrome may lead to neovascular glaucoma - 09/11/17

L’occlusion d’artère centrale de la rétine peut se compliquer de glaucome néovasculaire, même en l’absence de syndrome d’ischémie oculaire chronique sous-jacent

Doi : 10.1016/j.jfo.2017.05.005 
A. Degoumois a, , b , S. Miocque a, E. Denion a, b, c
a Service d’ophtalmologie, CHU de Caen, 15-40, avenue de la Côte-de-Nacre, 14033 Caen cedex, France 
b Unicaen, Esplanade de la Paix, 14032 Caen, France 
c Inserm, U1075 Comete, 2, rue des Rochambelles, 14032 Caen cedex 5, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Summary

Introduction

The prevalence and etiology of neovascular glaucoma (NVG) as a complication of central retinal artery occlusion (CRAO) is a debated issue. According to some authors, NVG associated with CRAO always involves underlying chronic ocular ischemic syndrome (COIS) as a primum movens for CRAO. However, we describe 5 cases of NVG following CRAO with no underlying COIS, confirmed by carotid Doppler studies and ultrasound color Doppler imaging (USCDI) of the ophthalmic artery (OA).

Material and methods

We conducted a single-center retrospective analysis of the medical records of 5 consecutive patients who developed NVG following non-arteritic CRAO between July 2010 and July 2014.

Results

Five patients were included. All 5 patients were examined at the emergency room. The 5 patients had normal intraocular pressure and no intraocular neovascularization upon initial examination. They had no hemodynamically significant internal carotid artery stenosis, and the ophthalmic artery USCDI was normal. These 5 patients developed NVG subsequently to the CRAO.

Conclusions

In our patients, carotid Doppler studies and USCDI of the OA ruled out COIS. Thus, COIS did not cause the NVG. CRAO may therefore lead to neovascular glaucoma without underlying COIS.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Introduction

La prévalence et l’étiologie du glaucome néovasculaire (GNV) compliquant l’occlusion d’artère centrale de la rétine (OACR) font actuellement débat. Selon certains auteurs, Le GNV associé à l’OACR implique nécessairement un syndrome d’ischémie oculaire chronique (SIOC) sous-jacent, qui serait le primum movens de l’OACR. Cependant, nous décrivons ici 5 cas de GNV compliquant des OACR isolées, c’est-à-dire sans SIOC associé. Cette absence de SIOC est confirmée par imagerie des troncs supra-aortiques (TSA), et par échographie-doppler de l’artère ophtalmique pour chacun des patients.

Matériel et méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective monocentrique incluant tous les patients ayant présenté un GNV à la suite d’une OACR non artéritique, entre juillet 2010 et juillet 2014.

Résultats

Cinq patients ont été inclus. Ils ont été examinés en urgence lors de la survenue de l’OACR. Ils avaient une pression intra-oculaire normale et aucune néovascularisation intra-oculaire lors de l’examen initial. Aucun des patients ne présentait de sténose significative de l’artère carotide interne et l’échographie-doppler de l’artère ophtalmique était normal. Ces 5 patients ont présenté un GNV dans les suites de l’OACR.

Conclusion

Chez ces patients, l’imagerie des TSA et l’échographie-doppler de l’artère ophtalmique lors de l’OACR ont formellement éliminé un SIOC. Ce n’est donc pas celui-ci qui a causé le GNV. L’OACR peut donc par elle-même se compliquer de GNV, en l’absence de SIOC sous-jacent.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Central retinal artery occlusion, Neovascular glaucoma, Chronic ocular ischemic syndrome, Ultrasound color Doppler imaging, Ophthalmic artery

Mots clés : Occlusion d’artère centrale de la rétine, Glaucome néovasculaire, Syndrome d’ischémie oculaire chronique, Échographie-doppler, Artère ophtalmique


Plan


© 2017  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 40 - N° 9

P. 758-762 - novembre 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Facteurs pronostiques des uvéites
  • N. Albaroudi, M. Tijani, N. Boutimzine, O. Cherkaoui, M. Laghmari
| Article suivant Article suivant
  • Technique de suspension au ligament de Whitnall dans le traitement chirurgical du ptosis
  • C. Daoudi, K.O. Chahdi, O. Lezrek, A. Karim, R. Daoudi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.