Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évolution des déficits des fibres optiques dans les névrites optiques rétrobulbaires par le complexe ganglionnaire maculaire - 09/11/17

Progression of nerve fiber layer defects in retrobulbar optic neuritis by the macular ganglion cell complex

Doi : 10.1016/j.jfo.2017.06.003 
D. Hong , C. Bosc, F. Chiambaretta
 Service d’ophtalmologie, CHU Clermont-Ferrand-Gabriel-Montpied, 58, rue Montalembert, 63000 Clermont-Ferrand, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 11
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

De récentes études avec les OCT SD auraient montré une atteinte précoce du complexe cellulaire ganglionnaire maculaire (comprenant le RNFL, les couches de cellules ganglionnaires, et la couche plexiforme interne) dans les pathologies du nerf optique. La névrite optique rétrobulbaire (NORB) souvent retrouvée dans les pathologies démyélinisantes conduit à une atrophie des fibres optiques déjà décrites dans la littérature au niveau des axones des cellules ganglionnaires. L’objectif de cette étude est d’étudier l’évolution des déficits des fibres optiques et du complexe ganglionnaire maculaire dans le temps avec l’OCT SPECTRALIS par une méthode reproductible à travers une moyenne d’épaisseur par quadrant dans le cadre de patients atteints de NORB.

Matériels et méthodes

Il s’agit d’une étude prospective observationnelle monocentrique au CHU de Clermont-Ferrand incluant 8 patients. Tous les patients ont eu un examen oculaire incluant une analyse maculaire et papillaire par le SPECTRALIS OCT et un champ visuel Goldmann au moment de l’inclusion (poussée de NORB ou récidive de NORB), à 3 mois, et à 6 mois.

Résultats

Les patients étaient âgés de 40 ans en moyenne lors de l’inclusion. Après 6 mois de suivi, on observait une progression de l’affinement sur le complexe ganglionnaire maculaire (11,5 % soit 11μm) prédominante en nasal inférieur (13,9 % soit 16μm) et nasal supérieur (12,9 % soit 14μm) alors que l’œil adelphe restait stable. La diminution d’épaisseur reposait principalement sur les 3 couches les plus internes de la rétine. En moyenne, la perte en épaisseur au niveau du RNFL péripapillaire prédominait en temporal inférieur (24,9 % soit 39μm) et temporal supérieur (21,8 % soit 28μm).

Discussion

La perte d’épaisseur des fibres optiques est perçue dès 3 mois d’évolution sur les OCT du nerf optique et maculaire après un épisode de NORB, Celle-ci prédomine en inférieur, malgré l’amélioration du champ visuel Goldmann, et de leur acuité visuelle. La segmentation par quadrant a été utilisée ici pour comparer l’évolution du déficit des différentes régions par rapport à la fovéa de manière globale et reproductible. La perte en nasal supérieur et nasal inférieur au niveau maculaire semble correspondre avec des pertes en régions temporales pour l’OCT du nerf optique d’après la littérature.

Conclusion

Le suivi de ces patients atteints de NORB est important comme montré par les différentes récidives et poussées provenant de leurs pathologies respectives, notamment la sclérose en plaque (SEP). La surveillance du complexe ganglionnaire maculaire par une méthode de calcul global pourrait contribuer à détecter et localiser une atteinte plus précoce après un épisode de NORB. Cela pourrait conduire à discuter d’une modification thérapeutique ou d’une surveillance accrue en cas de détection précoce d’atrophie des fibres optiques ou de montrer l’importance d’une surveillance, la surveillance d’une NORB n’étant pas standardisée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Recent studies with SD OCT had shown early axonal damage to the macular ganglion cell complex (which consists of the three innermost layers of the retina: Inner Plexiform Layer [IPL], Ganglion Cell Layer [GCL], Retinal Nerve Fibre layer [RNFL]) in optic nerve pathology. Retrobulbar optic neuritis (RBON), occurring frequently in demyelinating diseases, leads to atrophy of the optic nerve fibers at the level of the ganglion cell axons, previously described in the literature. The goal of this study is to evaluate the progression of optic nerve fiber defects and macular ganglion cell complex defects with the SPECTRALIS OCT via a reproducible method by calculating a mean thickness in each quadrant after an episode of retrobulbar optic neuritis.

Methods

This is a prospective monocentric observational study including 8 patients at the Clermont-Ferrand university medical center. All patients underwent ocular examination with macular and disc OCT analysis and a Goldmann visual field at the time of inclusion (onset or recurrence of RBON), at 3 months and at 6 months.

Results

Patients were 40-years-old on average at the time of inclusion. After 6 months of follow-up, there was progression of the atrophy of the macular ganglion cell complex in the affected eye on (11.5% or 11μm) predominantly inferonasally (13.9% or 16μm) and superonasally (12.9% or 14μm) while the other eye remained stable. The decrease in thickness occurred mainly in the most internal 3 layers of the retina. On average, the loss in thickness of the peripapillary RNFL was predominantly inferotemporal (24.9% or 39μm) and superotemporal (21.8% or 28μm).

Discussion

In 3 months of progression, the loss of optic nerve fibers is already seen on macular and disc OCT after an episode of RBON, especially in inferior quadrants in spite of the improvement in the Goldmann visual field and visual acuity. Segmentation by quadrant was used here to compare the progression of the defect by region compared to the fovea in a global and reproducible way. The loss of thickness, predominantly inferonasally and superonasally, appears to correspond to the temporal loss on optic nerve OCT according to the literature.

Conclusion

The follow-up of these patients with retrobulbar neuritis is important as shown by the possibility of relapse, especially in multiple sclerosis. Monitoring of the macular ganglion cell complex by a global method of calculation could contribute to the detection and localization of early damage after an episode of retrobulbar neuritis. This could possibly lead to a discussion of treatment modification or increased surveillance in cases of early detection of nerve fiber atrophy, or to showing the importance of monitoring, since monitoring of RBON is not standardized.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Névrite optique rétrobulbaire, Complexe ganglionnaire maculaire, Fibres optiques, RNFL, Cellules ganglionnaires

Keywords : Retrobulbar optic neuritis, Macular ganglion cell complex, Optic nerve fibers, RNFL, Ganglion cells


Plan


 Communication orale présentée lors du 122e Congrès de la Société française d’ophtalmologie en mai 2016.


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 40 - N° 9

P. 777-787 - novembre 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Ahmed glaucoma valve in various etiologies of refractory glaucoma: Surgical outcomes and success factors
  • M.A. Sahyoun, R.G. Farhat, J.C.B. Nehme, A.E. Jalkh, G.G. Azar
| Article suivant Article suivant
  • Management of Irvine-Gass syndrome
  • L. Kodjikian, D. Bellocq, B. Bodaghi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.