Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Mise à jour des recommandations sur la toxicité rétinienne des antipaludéens de synthèse - 09/11/17

Update on recommendations for screening for hydroxychloroquine retinopathy

Doi : 10.1016/j.jfo.2017.08.002 
A. Couturier a, , A. Giocanti-Aurégan b, B. Dupas a, J.-F. Girmens c, Y. Le Mer d, N. Massamba e, E. Barreau f, I. Audo c

DHU Vision, and Handicap task force rétine

a Service d’ophtalmologie, hôpital Lariboisière, DHU vision et handicaps, université Paris 7-sorbonne Paris cité, AP–HP, 2, rue Ambroise-Paré, 75010 Paris, France 
b Service d’ophtalmologie, DHU vision et handicaps, hôpital Avicenne, université Paris 13, AP–HP, 93000 Bobigny, France 
c DHU vision et handicaps, centre hospitalier national ophtalmologique des Quinze-Vingts, Paris, France 
d DHU vision et handicaps, fondation ophtalmologique Adolphe-de-Rothschild, Paris, France 
e Service d’ophtalmologie, hôpital Pitié-Salpétrière, DHU vision et handicaps, université Paris 6, AP–HP, Paris, France 
f Service d’ophtalmologie, hôpital Bicêtre, DHU vision et handicaps, université Paris Sud, AP–HP, 94270 Kremlin-Bicêtre, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les recommandations concernant le dépistage de la toxicité rétinienne des antipaludéens de synthèse (APS) ont récemment été revues par l’American Academy of Ophthalmology, suite à de nouvelles données publiées sur la prévalence de la toxicité, les facteurs de risque, la localisation de l’atteinte et l’efficacité des tests de dépistage.

Méthodes

revue de la littérature.

Résultats et discussion

Le risque de survenue d’une rétinopathie aux APS dépend de la dose journalière et de la durée du traitement. Aux doses recommandées, le risque est inférieur à 1 % à 5 ans, inférieur à 2 % à 10 ans mais augmente à environ 20 % après 20 ans de traitement. La dose journalière maximale recommandée est de 5,0mg/kg pour l’hydroxychloroquine et 2,3mg/kg pour la chloroquine. Les deux principaux facteurs de risque de survenue d’une toxicité aux APS sont la dose journalière et la durée du traitement. La présence d’une pathologie rénale et un traitement par tamoxifène sont également des facteurs de risque importants. Un examen initial doit être réalisé lors de l’instauration du traitement pour éliminer une maculopathie pré-existante. Le dépistage est ensuite annuel et débuté à partir de la 5e année de traitement. Les deux examens recommandés pour le dépistage sont le champ visuel automatisé et l’OCT-SD. L’ERG multifocal et le cliché en autofluorescence ne sont réalisés que secondairement pour confirmer l’atteinte.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Recommendations for screening for chloroquine (CQ) and hydroxychloroquine (HCQ) retinopathy have recently been changed by the American Academy of Ophthalmology, taking into account new published data on toxicity prevalence, risk factors, location of onset in the retina and the efficacy of screening tests.

Methods

Literature review.

Results and discussion

The risk of developing CQ or HCQ retinopathy depends on the daily dose and duration of treatment. At recommended doses, the risk is<1 % at 5 years, <2 % at 10years but increases to about 20 % after 20years of treatment. The maximum recommended daily dose is 5.0mg/kg for HCQ and 2.3mg/kg for CQ. The two main risk factors are the daily dose and duration of treatment. The presence of kidney failure and treatment with tamoxifen are also significant risk factors. A baseline examination should be performed at the initiation of treatment to rule out pre-existing maculopathy. The screening is then annual and starts from the 5th year of treatment. The two tests recommended for screening are the automated visual field and spectral domain OCT. Multifocal ERG and autofluorescence fundus imaging are only carried out secondarily to confirm the pathology.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Antipaludéens de synthèse, Chloroquine, Hydroxychloroquine, Maculopathie, Toxicité rétinienne, Rétinopathie

Keywords : Synthetic antimalarials, Hydroxychloroquine, Chloroquine, Maculopathy, Retinal toxicity, Retinopathy


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 40 - N° 9

P. 793-800 - novembre 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Management of Irvine-Gass syndrome
  • L. Kodjikian, D. Bellocq, B. Bodaghi
| Article suivant Article suivant
  • Hémorragie intra-vitréenne per-angiographique
  • F. Précausta, G. Lemée, M.-L. Lelez, P.-J. Pisella

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.