Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Nutrition au cours de la maladie rénale chronique de l'adulte - 14/11/17

[18-062-A-10]  - Doi : 10.1016/S1762-0945(17)58255-8 
A.-E. Heng a, b, c, , N.J. Cano b, c, d
a Service de néphrologie, Hôpital Gabriel-Montpied, CHU de Clermont-Ferrand, 58, rue Montalembert, 63003 Clermont-Ferrand, France 
b Inra, UMR 1019 nutrition humaine, 63122 Saint-Genès-Champanelle, France 
c UMR 1019 nutrition humaine, UFR de médecine, Université de Clermont-1, CRNH Auvergne, 63000 Clermont-Ferrand, France 
d Service de nutrition, Hôpital Gabriel-Montpied, CHU de Clermont-Ferrand, 63003 Clermont-Ferrand, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 17
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

La maladie chronique rénale (MRC) inclut des situations cliniques très variées. L'objectif de la prise en charge nutritionnelle diffère en fonction de son stade et d'un éventuel traitement par dialyse : schématiquement, au stade prédialytique, l'enjeu est de ralentir la progression de l'insuffisance rénale par un régime hypoprotidique ; au stade de la dialyse, il est de prévenir ou de traiter la dénutrition, élément cardinal du pronostic. Aux stades prédialytiques, le suivi diététique et la surveillance de l'état nutritionnel doivent prévenir et dépister la survenue d'une dénutrition. Chez les patients dialysés, une dénutrition sévère, présente chez 25 % d'entre eux, met en jeu le pronostic vital et rend nécessaire une prise en charge nutritionnelle. Le suivi diététique, les compléments nutritionnels oraux et la nutrition parentérale perdialytique sont capables d'améliorer l'état nutritionnel et de réduire la morbidité et la mortalité. La perspective thérapeutique actuelle est une approche intégrée, multimodale, de la dénutrition, incluant notamment la réhabilitation physique. La transplantation rénale s'accompagne de retentissements nutritionnels multiples nécessitant une prise en charge spécifique. Au cours des 12 premiers mois, ces retentissements sont essentiellement la dénutrition, le diabète post-transplantation, l'hypertension artérielle, les troubles hydroélectrolytiques et les complications de l'obésité. La phase post-transplantation tardive est marquée par le risque d'événements cardiovasculaires, de syndrome métabolique, de diabète, d'obésité, de dyslipidémie et de troubles du métabolisme phosphocalcique. Au cours du syndrome néphrotique, les perturbations du métabolisme protéique, lipidique et glucidique induites par la fuite protidique sont responsables d'une augmentation de la morbidité et de la mortalité de cause infectieuse et cardiovasculaire. Une prise en charge diététique et nutritionnelle personnalisée de ces patients est indispensable.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Maladie chronique rénale, Hémodialyse, Transplantation, Syndrome néphrotique, Dénutrition, Compléments nutritionnels oraux, Nutrition parentérale, Nutrition entérale


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Grossesse au cours des maladies rénales chroniques
  • L. Frimat
| Article suivant Article suivant
  • Anémie de la maladie rénale chronique
  • P. Brunet, L. Mercadal, N. Jourde-Chiche, B. Gondouin, A. Duval-Sabatier, M. Sallée, S. Burtey

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.