Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Cytolyse aiguë - 14/11/17

[7-007-B-21]  - Doi : 10.1016/S1155-1976(17)46232-2 
D. Guyader  : Professeur des Universités, praticien hospitalier
 Service des maladies du foie et Institut NuMeCan, Inserm, Inra, Université de Rennes 1, Centre hospitalier universitaire Ponchaillou, rue Henri-Le-Guilloux, 35033 Rennes cedex 9, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La cytolyse aiguë se traduit par une élévation des aminotransférases qui témoigne de l'atteinte de l'intégrité de la membrane hépatocytaire. Si la nature de l'origine hépatique de l'hypertransaminasémie ne fait pas de doute en cas de valeurs élevées, une élévation modérée prédominant sur les aspartates aminotransférases (ASAT) doit faire écarter un infarctus myocardique, une maladie musculaire ou une macrotransaminasémie. Bien que les causes les plus fréquentes soient virales, toxiques, ou médicamenteuses, il faut envisager, si le contexte est évocateur, la possibilité d'une lithiase de la voie biliaire principale ou d'une pathologie vasculaire (congestion sus-hépatique ou ischémie). Il ne faut pas méconnaître des signes d'insuffisance hépatocellulaire qui peuvent survenir précocement ou en cours d'évolution. Il faut s'assurer de la guérison pour ne pas méconnaître l'installation d'une maladie chronique du foie, notamment en cas d'infection virale B ou C aiguë.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Cytolyse, Aminotransférases, Alanine aminotransférase, Aspartate aminotransférase, Hépatite


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Conduite à tenir devant une cytolyse chronique
  • Dominique Guyader, Fabrice Lainé
| Article suivant Article suivant
  • Hémochromatoses et autres surcharges hépatiques en fer
  • E. Bardou-Jacquet, F. Lainé, H. Hamdi-Rozé, A.-M. Jouanolle, Y. Deugnier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.