Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prise en charge de l’anaphylaxie en médecine d’urgence. Recommandations de la Société française de médecine d’urgence (SFMU) en partenariat avec la Société française d’allergologie (SFA) et le Groupe francophone de réanimation et d’urgences pédiatriques (GFRUP), et le soutien de la Société pédiatrique de pneumologie et d’allergologie (SP2A) - 22/11/17

Management of anaphylaxis in emergency medicine. French Society of Emergency Medicine (SFMU) Guidelines with the Contribution of French Allergology Society (SFA) and the French Speaking Group in Pediatric Intensive Care and Emergency (GFRUP), and the support of the French Pediatric Pneumology and Allergology Society (SP2A)

Doi : 10.1016/j.reval.2017.10.004 
A. Gloaguen a, E. Cesareo b, J. Vaux c, G. Valdenaire d, O. Ganansia e, S. Renolleau f, g, G. Pouessel h, i, , E. Beaudouin j, H. Lefort k, C. Meininger l

Les membres de la commission des référentiels de la SFMU1

  Eric Cesareo (Lyon), Pierre-Geraud Claret (Nîmes), Benjamin Dahan (Paris), Jean-Philippe Desclefs (Corbeil-Essonnes), Jonathan Duchenne (Aurillac), Olivier Ganansia (Paris), Aurélie Gloaguen (Dijon), Hugues Lefort (Paris), Mikaël Martinez (Montbrison), Djamila Rerbal (Lyon), Christophe Rothmann (Metz), Nicolas Segal (Paris), Guillaume Valdenaire (Bordeaux), Julien Vaux (Créteil), Caroline Zanker (Paris), Nathalie-Sybille Goddet (Chalon-sur-Saône), Jeannot Schmidt (Clermont-Ferrand), Louis Soulat (Châteauroux).

Les experts invités2

  Pascal Bilbault (Strasbourg), Paul-Michel Mertes (Strasbourg).

Les experts de la SFA3

  Etienne Beaudouin (Épinal), Denise-Anne Moneret-Vautrinc (Épinal), Guillaume Pouessel (Roubaix), Sylvie Leroy (Nice), Delphine Mariotte (Caen), Joana Vitte (Marseille), Philippe Bonniaud (Dijon), Joëlle Birnbaum (Aix-en-Provence), Marie-Therese Guinnepain (Suresnes), Catherine Neukirch (Paris).

Les experts du GFRUP4

  Sylvain Renolleau (Paris), Elisabeth Daussac (Toulouse).

Les experts de la SP2A5

  Guillaume Pouessel (Roubaix), Ralph Epaud (Créteil), Harriet Corvol (Paris).

a Centre régional universitaire des urgences, CHU de Dijon-Bourgogne, 14, rue Gaffarel, 21000 Dijon, France 
b Samu 69, groupement hospitalier centre hôpital Édouard-Herriot, 5, place d’Arsonval, 69437 Lyon cedex 03, France 
c Samu 94, groupement hospitalier universitaire Henri-Mondor, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, 51, avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, 94000 Créteil, France 
d Unité des urgences adultes, groupe hospitalier Pellegrin, CHU de Bordeaux, place Amélie-Raba-Léon, 33000 Bordeaux, France 
e Service des urgences, groupe hospitalier Paris-Saint-Joseph, 185, rue Raymond-Losserand, 75014 Paris, France 
f Service de réanimation et surveillance continue médicochirurgicales pédiatriques, CHU Necker–Enfants-Malades, 149, rue de Sèvres, 75015 Paris, France 
g Faculté de médecine Paris-Descartes, 15, rue de l’École-de-Médecine, 75006 Paris, France 
h Service de pédiatrie, pavillon médicochirurgical de pédiatrie, boulevard Lacordaire, 59056 Roubaix, France 
i Unité de pneumologie et allergologie pédiatriques, hôpital Jeanne-de-Flandre, CHRU de Lille, 2, avenue Oscar-Lambret, 59037 Lille, France 
j Service d’allergologie, centre hospitalier Émile-Durkheim, BP 590, 88021 Épinal cedex, France 
k Service médical d’urgence, brigade de sapeurs-pompiers de Paris, 1, place Jules-Renard, 75017 Paris, France 
l Pôle de médecine d’urgence, centre hospitalier de Châteauroux, 216, avenue de Verdun, 36000 Châteauroux, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mercredi 22 novembre 2017
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Ces recommandations formalisées d’experts ont été élaborées par la Société française de médecine d’urgence, avec la collaboration de la Société française d’allergologie, le Groupe francophone de réanimation et urgences pédiatriques, et le soutien de la Société pédiatrique de pneumologie et d’allergologie. Leur but est de sensibiliser les urgentistes au diagnostic précoce de cette réaction d’hypersensibilité sévère potentiellement fatale, aux particularités liées à l’âge et à l’identification de ses facteurs de risque. Le diagnostic d’anaphylaxie est clinique et repose sur l’utilisation des critères cliniques de Sampson. Les auteurs proposent des fiches d’aide à la régulation médicale ainsi que des critères de tri pour les infirmières organisatrices de l’accueil. Comme le soulignent les recommandations internationales, le traitement principal repose sur l’administration précoce d’adrénaline par voie intramusculaire. En présence d’un auto-injecteur d’adrénaline (AIA), le médecin régulateur du service d’aide médical urgente (Centre 15) doit favoriser son utilisation sans attendre l’arrivée des secours. Puis en fonction du contexte, le traitement repose sur l’éviction du facteur déclenchant, une position d’attente adaptée, une oxygénothérapie et, en fonction des symptômes, un remplissage intraveineux, des aérosols de bronchodilatateur ou d’adrénaline. La gravité du pronostic et le caractère imprévisible de l’évolution justifient l’engagement d’une unité mobile hospitalière. Une surveillance minimale de six heures est indiquée en structure hospitalière. Le dosage de la cinétique de la tryptase contribue au diagnostic, a posteriori. À la sortie de l’hôpital, le patient doit avoir une prescription de trousse d’urgence (comportant au minimum deux AIA et des β2-mimétiques), des consignes écrites et un compte rendu écrit détaillé. Une orientation vers une consultation allergologique est indispensable.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

These formalized expert guidelines were written by the French Society of Emergency Medicine (SFMU), in partnership with the French Allergology Society (SFA) and the French Speaking Group in Pediatric Intensive Care and Emergency (GFRUP), and the support of the French Pediatric Pneumology and Allergology Society (SP2A). Their goal is to educate emergency physicians to early diagnosis of this potentially fatal reaction of severe hypersensitivity, the specific features associated with age, and risk factors identification. Anaphylaxis diagnosis is clinical and used Sampson's clinical criteria. The authors offer helps sheets for emergency medical services dispatch and triage criteria for emergency department nurses. As underlined by the international guidelines, the main treatment is early administration of intramuscular epinephrine. If an epinephrine auto-injector is available, the emergency medical services dispatch center on-call physician (112-call) should encourage its immediate use. The second line of treatment is based on the eviction of the triggering factor, the appropriate waiting position, oxygen therapy, and depending on the symptoms, fluid therapy, bronchodilator and epinephrine nebulization. The severity of the prognosis and the unpredictability of developments justify the deployment of a mobile intensive care unit. A minimum six-hour hospital observation is indicated. Tryptase kinetics evaluation contributes to a posteriori diagnosis. At emergency department discharge, the patient must have a prescription of an emergency kit (containing two epinephrine auto-injectors and β2-agonists), written instructions and a detailed written hospital report. A specialized consultation with an allergologist is essential after the emergency department discharge.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Adrénaline, Allergie, Anaphylaxie, Médecine d’urgence, Recommandations

Keywords : Epinephrine, Allergy, Anaphylaxis, Guidelines, Emergency medicine


Plan


 Cette RFE a fait l’objet d’une communication orale à l’occasion du congrès annuel Urgences 2016 de la SFMU.
☆☆ Ce texte a été publié initialement dans les Annales de médecine d’urgences qui font références pour la citation. Ann. Fr. Med. Urgence. https://doi.org/10.1007/s13341-016-0668-2.


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.