Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Quality improvement program of adult urinary tract infection management: Review and impact - 23/11/17

Doi : 10.1016/j.medmal.2017.07.008 
F. Charra a, C. Bourne a, C. Forissier b, A. Quaglia c, P.-G. Durand d, F. Bergheau a,
a Service pharmacie, hôpital du Gier, 19, rue Victor-Hugo, 42400 Saint-Chamond, France 
b Stérilisation et hygiène, hôpital du Gier, 19, rue Victor-Hugo, 42400 Saint-Chamond, France 
c Laboratoire de biologie médicale Quaglia-Goudable-Carret, place Plaisance, 42402 Saint-Chamond, France 
d Service de soins continus, hôpital du Gier, 19, rue Victor-Hugo, 42400 Saint-Chamond, France 

Corresponding author. Service pharmacie, 19, rue Victor-Hugo, 42400 Saint-Chamond, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

Objective

A quality improvement program for adult urinary tract infection management was established to avoid unnecessary antibiotic treatment and to promote adequate prescription, associated with financial and time savings.

Methods

Management was integrated into a three-step approach: clinical diagnosis, bacteriological diagnosis, and therapeutic decision. For each step, areas for improvement were prioritized and implemented through corrective measures and key messages, measured by indicators. This program was applied to the whole hospital, which includes an emergency department and hospital units (672 beds).

Results

The diffusion of new recommendations on clinical diagnosis helped limit the use of Urine Dipstick Tests (UDT) and identify situations requiring the prescription of urine cytobacteriological test (UCBE) and antibiotic treatment: decreased annual consumption of UDTs (34%) and UCBEs (25%). The implementation of a new sampling system for UCBEs was associated with a 21% increase in conclusive analysis. Results of antimicrobial susceptibility testing were also optimized. Trainings on the proper use of antibiotics led to a 5.0% decline in global consumption. Only 23 antibiotic prescriptions for UTI resulted in pharmaceutical advice to prescribers in 2014.

Conclusion

The program is part of a practice improvement strategy. Integrating the management of urinary tract infections into a global process helped improve each step of patient management.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectifs

Un programme d’amélioration de la qualité de la prise en charge des infections urinaires de l’adulte a été établi pour éviter toute antibiothérapie inutile et promouvoir la juste prescription ; des objectifs d’économie financière et de temps étaient associés.

Méthodes

La prise en charge a été assimilée à un processus en trois étapes: diagnostic clinique, bactériologique et décision thérapeutique. Pour chacune d’entre elles, des axes d’amélioration ont été priorisés et mis en œuvre par des actions correctives et messages clés, évalués par des indicateurs. Ce programme a été appliqué à l’ensemble d’un centre hospitalier général, constitué d’un service d’urgence et de services d’hospitalisation (672 lits).

Résultats

La diffusion de nouvelles recommandations concernant le diagnostic clinique a permis de limiter l’utilisation des bandelettes urinaires, d’identifier les situations justifiant la prescription d’un ECBU et d’une antibiothérapie : diminution annuelle des bandelettes urinaires de 34 % et des ECBU de 25 %. L’instauration d’un nouveau système de prélèvement des ECBU est corrélée à une augmentation de 21 % des analyses concluantes. Le rendu des résultats des antibiogrammes a été optimisé. Les formations sur le bon usage des antibiotiques ont entraîné une baisse de 5,0 % des consommations globales. Seulement 23 antibiothérapies urinaires ont donné lieu à une intervention pharmaceutique auprès des prescripteurs en 2014.

Conclusion

Le programme s’inscrit dans une démarche d’amélioration des pratiques. Assimiler la prise en charge des infections urinaires à un processus global a permis d’améliorer chacune des étapes pour le bénéfice des patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : UCBE, Antibiotherapy, Healthcare quality, Urinary tract infections

Mots clés : ECBU, Antibiothérapie, Qualité des soins, Infections urinaires


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 47 - N° 8

P. 519-525 - décembre 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Challenges and perspectives of compliance with pediatric antiretroviral therapy in Sub-Saharan Africa
  • D.L. Dahourou, V. Leroy
| Article suivant Article suivant
  • Clinical and microbiological findings of septic arthritis caused by Haemophilus parainfluenzae
  • F. Cobo, G. Jiménez, J. Rodríguez-Granger, A. Sampedro, L. Aliaga-Martínez, J.M. Navarro-Marí

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.