Médecine

Paramédical

Autres domaines


Pronostic maternel et fœtal au cours de l'accouchement chez la femme excisée - 10/03/08

Doi : 10.1016/j.jgyn.2007.03.002 

F. Millogo-Traore,

S.T.A. Kaba,

B. Thieba,

M. Akotionga,

J. Lankoande

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Résumé

Introduction

Les mutilations génitales féminines constituent, de par leur fréquence et leurs complications, un véritable problème de santé publique.

Méthodologie

Dans le but de comparer les complications maternelles et fœtales de l'accouchement par voie basse chez les femmes excisées et non excisées, nous avons mené une étude comparative cas témoin, impliquant 227 parturientes excisées à la maternité du CHU YO de Ouagadougou.

Résultats

La prévalence de l'excision du 1er janvier au 31 juillet 2006 a été de 72,86 %. La répartition des différents types de MGF selon la classification OMS était la suivante : type I égal à 27,75 % ; type II égal à 69,61 % et type III égal à 2,64 %. L'âge moyen des parturientes était de 25 ans et 79,30 % des femmes étaient âgées de moins de 30 ans. L'islam est apparu comme un facteur d'exposition à la pratique de l'excision avec 67,40 % des femmes excisées qui la pratiquaient contre 41,90 % chez les non excisées (p < 0,0001). Les complications maternelles étaient dominées par la durée d'expulsion fœtale prolongée et les déchirures périnéales. La durée d'expulsion était supérieure à 30 minutes pour 34,56 % des accouchements de femmes excisées soit neuf fois plus fréquemment que chez les femmes non excisées (p = 0,001). La fréquence des déchirures périnéales était de 10,13 % dans le groupe des femmes excisées contre 5,73 % dans le groupe des non excisées (p = 0,008). Ces lésions périnéales étaient plus fréquentes chez les primipares et les femmes excisées au deuxième et troisième degré. La souffrance néonatale affectait 4,4 % des nouveau-nés de mères excisées contre 0,2 % chez les non excisées (RR = 5,18 ; p = 0,006). Dans le groupe des excisées, le taux de mortinatalité était de 22,03 pour 1000 naissances contre 8,81 pour 1000 naissances dans le groupe des non excisées (p = 0,22).

Conclusion

La prévention de ces complications chez la femme excisée repose essentiellement sur l'épisiotomie et l'extraction instrumentale, en particulier pour les MGF de type III.

Abstract

Abstract

Introduction

The female circumcision constitutes by their frequency and complications a real problem of public health.

Material and method

Our study aims at comparing the maternal land fetal complications of the spontaneous vaginal delivery in the excised women and non-excised. We led a comparative survey case witness implying 227 excised pregnant women at the maternity in CHU YO of Ouagadougou.

Results

The prevalence of the excision from January 1st to July 31, 2006 was 72.86%. The distribution of female genital mutilations in this population is the following: type I = 27.75%, type II = 69.61%, type III = 2.64%. The middle age was 25 years and 79.30% of women were aged less than 30 years. Islam appeared like a factor of exposure to the practice of the excision with 67.40% of women excised that practise it against 41.90% at the non-excised group (P < 0,0001). The maternal complications were dominated by the duration of fetal expulsion prolonged and perineal tears. The duration of fetal expulsion was superior to 30 minutes for 34.56% of excised woman childbirths 9 times more frequently than women non-excised (P = 0.001). The frequency of perineal tears was 10.13% in the group of women excised against 5.73% in the group of the non-excised (P = 0.008). These perineal lesions were more frequent with the primiparae and women excised at the 2nd and 3rd degree. The neobirth asphyxia affected 4.4% of newborns from mother excised against 0.2% in the non-excised group (RR = 5.18; P = 0.006). In the group of excised them the rate of mortinatality was 22.03 for 1000 births, against 8.81 for 1000 births in the group of the non-excised (P = 0.22).

Conclusion

The prevention of these complications with the excised woman rests on the episiotomy and the instrumental extraction in the FGM of type III.


Mots clés : Mutilations génitales féminines (MGF) , Accouchement , Pronostic maternofœtal

Keywords: Female genital mutilations (FGM) , Childbirth , Maternal prognosis , Fetal prognosis


Plan



© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 36 - N° 4

P. 393-398 - juin 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L'œdème aigu du poumon chez des patientes en menace d'accouchement prématuré traitées par inhibiteurs calciques : place de facteurs prédisposants ou pharmacologiques spécifiques ?
  • G. Akerman, A. Mignon, V. Tsatsaris, S. Jacqmin, D. Cabrol, F. Goffinet
| Article suivant Article suivant
  • Le carcinosarcome ovarien
  • M. Muller, P.-F. Dupre, B. Lucas, H. Simon, J.-P. Malhaire, C. Guillemet, P. Dessogne, O. Pradier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.