Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

The multipurpose water uses of hydropower reservoir: The SHARE concept - 25/11/17

Le multi-usage de l'eau des réservoirs hydroélectriques à buts multiples : Le concept SHARE

Doi : 10.1016/j.crhy.2017.06.001 
Emmanuel Branche
 EDF (Électricité de France), Savoie Technolac, 73373 Le Bourget-du-Lac cedex, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 10
Iconographies 6
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

The production and use of energy and the capture and use of water are vital to the economy and the health and welfare of all nations, and the wise stewardship of these resources is essential to the protection of the environment. After the 6th World Water Forum held in Marseille (France, 2012), Électricité de France (EDF) and the World Water Council (WWC) have agreed to work on “the multipurpose water uses of hydropower reservoirs”. This framework bridges between 6th Forum in Marseille and the 7th Forum in Daegu/Gyeongbuk in the Republic of Korea and addresses the following issues: (i) how to minimize contradictions/competition among multipurpose water uses of hydropower reservoirs, and (ii) how to set an appropriate governance to allow coordinated/integrated water uses management (in terms of strategy, planning, decision-making and operation). This process was conducted under a participative multi-stakeholder approach with governments, banks, NGOs, international organizations, hydropower utilities, and other sectors.

Multipurpose hydropower reservoirs are designed and/or operated to provide services beyond electricity generation, such as water supply, flood and drought management, irrigation, navigation, fisheries, environmental services and recreational activities, etc. While these objectives (renewable and power services, water quantity management, ecosystem services, economic growth and local livelihoods) can conflict at times, they are also often complementary. Although there are no universal solutions, there are principles that can be shared and adapted to local contexts. Indeed the development and/or operation of such multipurpose hydropower reservoirs to reach sustainable water management should rely on the following principles: shared vision, shared resource, shared responsibilities, shared rights and risks, shared costs and benefits. These principles and acknowledgement of joint sharing among all the stakeholders are essential to successful development and management of multipurpose hydropower reservoirs, and should frame all phases from early stage to operation. The SHARE concept also gives guidance.

Based on 12 worldwide case studies of multipurpose hydropower reservoirs, the SHARE concept was developed and proposed as a solution to address this issue. A special focus will be presented on the Durance–Verdon Rivers in France.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

La production et l'utilisation de l'énergie, d'une part, et la capture et l'utilisation de l'eau, d'autre part, sont essentiels à l'économie, à la santé et au bien-être de toutes les nations, et la sagesse de l'utilisation de ces ressources est essentielle à la protection de l'environnement. Après le   Forum mondial de l'eau à Marseille (France, 2012), Électricité de France (EDF) et le Conseil mondial de l'eau (CME) ont décidé de travailler sur « les utilisations multiples de l'eau dans les réservoirs hydroélectriques ». Ce travail a établi un « pont » entre le   forum de Marseille et le 7ème forum, qui s'est tenu à Daegu/Gyeongbuk, en république de Corée. Il permet de répondre aux thématiques suivantes : (i) comment réduire au minimum les contradictions/la compétition entre les usages multiples de l'eau de ces réservoirs hydroélectriques ; (ii) comment établir une gouvernance appropriée pour permettre une gestion coordonnée/intégrée de l'utilisation de cette eau (en termes de stratégie, de planification, de prise de décision et d'exploitation). Ce processus a été mené par une approche participative multipartite avec des gouvernements, des institutions bancaires, des ONG, des organisations internationales, des hydroélectriciens et d'autres secteurs économiques.

Les réservoirs hydroélectriques à buts multiples sont conçus et/ou exploités pour fournir des services au-delà de la seule production d'électricité, comme l'approvisionnement en eau potable, la maîtrise des inondations et des sécheresses, l'irrigation, la navigation, la pêche, les services environnementaux et les activités récréatives, etc. Bien que ces objectifs (énergie renouvelable et services électriques, gestion de la quantité d'eau, services écosystémiques, croissance économique et moyens de subsistance locaux) puissent parfois être en concurrence, ils sont également souvent complémentaires. Il n'y a pas de solutions universelles, mais il existe cependant des principes qui peuvent être partagés et adaptés aux contextes locaux. En effet, le développement et/ou l'exploitation de ces réservoirs hydroélectriques à buts multiples devrait s'appuyer, pour atteindre une gestion durable de l'eau, sur une vision partagée dans tous les domaines : ressource, responsabilités, droits et risques, coûts et bénéfices. Ces principes de reconnaissance du partage commun entre toutes les parties prenantes sont essentiels pour le développement et la gestion réussis de ces réservoirs hydroélectriques à usages multiples, et devraient encadrer toutes les phases de tels réservoirs, et surtout dès les phases amont (études). Le concept SHARE correspond à cette approche.

Sur la base de 12 études de cas, au niveau mondial, de réservoirs hydroélectriques à buts multiples, le concept SHARE a été développé et proposé comme une solution adapté pour gérer de façon durable l'eau de ces réservoirs. Une attention particulière sera présentée sur les rivières Durance et Verdon, en France, pour étayer cette approche.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Hydropower, Water–energy nexus, Multipurpose, Climate change, Durance–Verdon

Mots-clés : Hydroélectricité, Lien eau–énergie, Multi-usage, Changement climatique, Durance–Verdon


Plan


© 2017  Académie des sciences. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 18 - N° 7-8

P. 469-478 - septembre 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Use of vegetal biomass for biofuels and bioenergy. Competition with the production of bioproducts and materials?
  • Christine Chirat
| Article suivant Article suivant
  • Energy transitions after COP21 and 22
  • Sébastien Balibar

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.