Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Vaccinations - 29/11/17

[8-0290]  - Doi : 10.1016/S1634-6939(17)61525-4 
J. Beytout  : Professeur à la faculté de médecine de Clermont-Ferrand, Université d'Auvergne
 Maladies infectieuses et tropicales, CHU de Clermont-Ferrand, Hôpital Gabriel-Montpied, 58, rue Montalembert, 63058 Clermont-Ferrand cedex, France 

Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le jeudi 30 novembre 2017

Résumé

Le recours à la vaccination pour traiter des pathologies de plus en plus nombreuses (maladies infectieuses, cancer, etc.) ne fait que croître. Les vaccinations exploitent les ressources de l'immunité, c'est-à-dire spécificité, mémoire, efficacité protectrice. Elles ont un rôle essentiel dans la prévention de certaines pathologies d'origine infectieuse, toxinique (tétanos) ou virale (hépatite B). Les progrès dans la connaissance des agents infectieux ont permis l'amélioration des vaccins classiques (meilleure définition des sites antigéniques permettant l'élaboration de vaccins mieux ciblés), la mise à disposition des nouveaux vaccins (exemple : papillomavirus, méningocoque B), l'amélioration des possibilités de production et de purification, etc. L'immunogénicité de certains vaccins a été renforcée par certains procédés (conjugaison à des protéines porteuses des antigènes pneumococciques et méningococciques, utilisation d'adjuvants, etc.). Le développement de ces nouveaux vaccins est de mieux en mieux contrôlé en priorisant la sécurité. Les vaccins sont utilisés de préférence par anticipation dans un objectif de prévention organisée (plutôt qu'après exposition) et ont un rôle important en santé publique : les recommandations d'utilisation de chaque vaccin sont établies en s'appuyant sur une argumentation qui prend en compte le risque infectieux et l'épidémiologie de la maladie, les propriétés des vaccins et leur impact sur la collectivité (bénéficiant notamment de l'immunité de groupe), le rapport coût/efficacité attendu ainsi que la faisabilité. Le calendrier vaccinal constitue la référence à la pratique de la vaccination de chacun (et de tous) en fonction de son âge. Des recommandations spécifiques s'adressent à certains groupes de personnes du fait des risques liés à leur état de santé (exemple : immunodéprimés), à leur profession (exemple : professionnels de santé), ou à des expositions circonstancielles (exemple : voyageurs). La politique vaccinale doit être encadrée et suivie notamment par l'évaluation de la couverture vaccinale et des conséquences sur les maladies à prévention vaccinale.


Mots-clés : Vaccins, Vaccinations, Infections, Maladies infectieuses, Immunité, Calendrier vaccinal, Couverture vaccinale


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.