Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Conduite à tenir devant une sécheresse buccale - 30/11/17

[20-628-D-10]  - Doi : 10.1016/S0246-0351(17)88725-0 
S. Boisramé a, b, c, d : Maître de conférences des Universités, praticien hospitalier, M. Remaud a, c : Interne en médecine buccodentaire, J.-O. Pers a, c, e, f,  : Professeur des Universités, praticien hospitalier
a Unité de formation et de recherche d'odontologie de Brest, 22, avenue Camille-Desmoulins, 29238 Brest cedex 3, France 
b Unité fonctionnelle de chirurgie orale, Centre hospitalier régional universitaire Morvan, BP 824, 29609 Brest cedex 1, France 
c Service d'odontologie, Centre hospitalier régional universitaire Morvan, BP 824, 29609 Brest cedex 1, France 
d Laboratoire universitaire de biodiversité et écologie microbienne (LUBEM), EA3882, Université de Brest, 22, avenue Camille-Desmoulins, 29238 Brest cedex 3, France 
e Laboratoire d'immunothérapies et pathologies lymphocytaires B, EA2216, Inserm ESPRI ERI29, Université de Brest, BP 824, 29609 Brest, France 
f LabEx « Immunotherapy, Graft, Oncology » (IGO), Brest, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le vendredi 01 décembre 2017

Résumé

La sensation de sécheresse buccale ou xérostomie touche au moins un quart de la population tous âges confondus. Elle handicape le patient dans sa vie sociale mais aussi au niveau de son être par les conséquences qu'elle engendre au niveau de la cavité orale. Cette sécheresse peut être la conséquence de la prise de certains médicaments, d'une radiothérapie « tête et cou » mais aussi être le symptôme d'une pathologie sous-jacente dont le dépistage permettra un traitement précoce et d'en éviter les complications. L'hyposialie augmente le risque de caries, de déminéralisation, de sensibilité dentinaire, de candidoses et de maladies parodontales. La prise en charge de la xérostomie est souvent multidisciplinaire et nécessite une éducation thérapeutique du patient, l'instauration de mesures préventives et palliatives avec, selon la sévérité de la sécheresse, des traitements de stimulation de la sécrétion salivaire et la fluoroprophylaxie. Cet article fait la synthèse des données cliniques publiées afin de permettre au praticien d'adapter sa prise en charge devant des patients souffrant de xérostomie.


Mots-clés : Xérostomie, Hyposialie, Syndrome de Gougerot-Sjögren, Pilocarpine, Sialogogue, Substituts salivaires


Plan


 Pour citation, ne pas utiliser la référence ci-dessus de cet article, mais la référence de la version originale publiée dans EMC - Médecine buccale 2016;11(4):1-7 [28-005-K-30].


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.