Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’imagerie motrice dans la rééducation de la marche des amputés trans-tibiaux d’origine vasculaire - 21/12/17

Motor imaging in walking rehabilitation after transtibial amputation for vascular causes

Doi : 10.1016/j.kine.2017.11.080 
Jeanne Vanmairis
 70, rue Violet-le-Duc, 94210 Saint-Maur des Fossés, France 

Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le jeudi 21 décembre 2017
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Objectif

Le but de la présente étude était d’examiner la faisabilité d’utiliser l’imagerie motrice associée à la pratique physique pour améliorer les stratégies motrices lors de la marche des amputés trans-tibiaux d’origine vasculaire.

Méthode

Il s’agit d’une étude de faisabilité, prospective, unicentrique, contrôlée et randomisée. La faisabilité d’utiliser l’imagerie motrice chez des patients amputés a été évalués par le questionnaire MIQ-RS. La marche a été évaluée par une analyse cinématique en laboratoire et le risque de chute par le Timed up and Go test (TUG). Deux groupes ont été constitués : le groupe expérimental (n=4) a suivi des séances d’imagerie motrice ajoutés à la pratique physique de marche et le groupe témoin (n=4) n’a effectué que la pratique physique de la marche.

Résultats

Aucune différence significative n’a été observée sur la vitesse de marche (expérimental vs témoin : 0,48±0,43m/s vs 0,60±0,26m/s) ni sur les autres critères d’évaluation à savoir la symétrie de la longueur des pas, la symétrie de la quantité d’appui et le TUG.

Conclusion

Cette étude a montré que la pratique de l’imagerie motrice est réalisable chez des patients amputés trans-tibiaux d’origine vasculaire. Néanmoins, aucun effet significatif sur l’amélioration de la marche et la réduction du risque de chute des amputés trans-tibiaux d’origine vasculaire n’a été retrouvé dans cette étude.

Niveau de preuve

III.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objective

The purpose of this study was to examine the feasibility of associating motor imaging to physical practice to improve gait strategies in patients with transtibial amputation for vascular causes.

Methods

This was a single-center prospective longitudinal randomized controlled feasibility study. The feasibility of using motor imaging in amputee patients was assessed on the MIQ-RS questionnaire. Gait parameters were assessed by laboratory kinetic analysis, and risk of falling by the Timed Up-and-Go test (TUG). Two groups were formed: the experimental group (n=4) received physical practice of walking associated to motor imaging sessions, and the control group (n=4) received physical practice of walking only.

Results

There was no statistically significant impact of mental practice on walking velocity (experimental vs. control: 0.48±0.43m/s vs. 0.60±0.26m/s) or other endpoints: step-length symmetry, limb-loading symmetry or TUG result.

Conclusion

The present study showed that motor imaging is feasible in patients with transtibial amputation for vascular causes. However, no significant improvement in walking or reduction in risk of falling was found.

Level of evidence

III.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Amputés, Imagerie motrice, Paramètres de marche, Pratique mentale, Risque de chute

Keywords : Amputees, Motor imaging, Gait parameters, Mental practice, Risk of falling


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.