Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Thrombose veineuse : prise en charge initiale aux urgences - 22/12/17

[25-190-A-10]  - Doi : 10.1016/S1959-5182(17)61666-0 
M. Murgier a, , J. Chavant b, A. Viallon b, L. Bertoletti c, d
a Service de réanimation polyvalente et unité de médecine intensive, CHU de Saint-Étienne, 42270 Saint-Priest-en-Jarez, France 
b Service d'urgence médicochirurgicale, CHU de Saint-Étienne, Saint-Étienne, France 
c Service de médecine vasculaire et thérapeutique, CHU de Saint-Étienne, Saint-Étienne, France 
d Inserm, U1059, Dysfonction vasculaire et hémostase ; Inserm, CIC1408, INNOVTE, Saint-Étienne, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 2

Résumé

Le diagnostic de thrombose veineuse profonde (TVP) reste un diagnostic difficile à cause de son origine multifactorielle. Les services de médecine d'urgence font partie des premiers acteurs de la prise en charge mais rencontrent des problèmes d'encombrement et de délai d'accès aux examens complémentaires. La stratégie diagnostique à suivre est bien codifiée et son non-respect est préjudiciable au patient. Cette stratégie repose sur une démarche probabiliste dont la première étape consiste à estimer la probabilité clinique de TVP à l'aide de score validé, puis sur la réalisation d'examens paracliniques. La démocratisation des appareils d'échographie permet actuellement leur utilisation par des médecins urgentistes formés et permettent le diagnostic de TVP proximale. Le traitement anticoagulant, pierre angulaire de la prise en charge thérapeutique de la TVP, permet la prévention des récidives, l'extension et l'évolution vers l'embolie pulmonaire. Les héparines de bas poids moléculaire, le fondaparinux et l'avènement des anticoagulants oraux directs (rivaroxaban, apixaban) constituent les traitements médicamenteux de première intention en l'absence de contre-indications, avec des schémas de prescription communs à l'embolie pulmonaire. Pour les patients considérés à faible risque de complications, il est possible d'opter pour un traitement ambulatoire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Thrombose veineuse, Stratégie diagnostique, Probabilité clinique, D-dimères, Médecine d'urgence, Échodoppler, Traitement anticoagulant


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.