Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Profilin sensitization and its clinical relevance to a population of atopic adults in Greece - 27/12/17

Sensibilisation à la profiline et sa pertinence clinique dans une population d’adultes atopiques en Grèce

Doi : 10.1016/j.reval.2017.11.001 
A. Iliopoulou a, b, M. Petrodimopoulou a, M. Konstantakopoulou a, M. Pasioti a, A. Papadopoulou a, N. Mikos a, E. Kompoti a, I. Korakianitis c, M. Kontogianni b, C. Pitsios b, c,
a Department of Allergology and Clinical Immunology, Laikon General Hospital, GR11527 Athens, Greece 
b Department of Nutrition and Dietetics, Harokopio University, GR17671 Athens, Greece 
c Medical School, University of Cyprus, CY1678 Nicosia, Cyprus 

Corresponding author. P.O. Box 20537, 1678 Nicosia, Cyprus.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le mercredi 27 décembre 2017
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Abstract

Background

Profilin is a panallergen often responsible for cross-reactivity between pollen and plant foods. Oral allergy syndrome (OAS) consists a clinical expression of this cross-reaction, in some profilin-sensitized patients. The aim of this study was to determine the prevalence of sensitization to profilin in Greece and to examine the correlation of profilin-sensitization with OAS.

Methods

Two hundred and sixty-four atopic adults were included in the study, with at least one positive SPT to airborne and/or food allergens. Sensitization to profilin was examined with the use of purified date palm profilin Pho d 2. SPT with our standard battery of commercial extracts and an additional panel with profilin-containing foods and pollen were conducted.

Results

Twenty-nine of our atopic patients (11%) resulted positive to profilin and 79 (29.9%) patients referred symptoms of OAS. Patients with OAS reported peach, walnut, kiwi, banana and hazelnut, as the commonest plant foods causing OAS. OAS was correlated to positive SPT to apple, peach pulp (showing the highest correlation), and other plant foods. No statistically significant correlation was found between sensitization to profilin and OAS. A significant trend of profilin-sensitization was found in patients with allergic rhinitis, but not in asthmatics.

Conclusion

Our results show a low prevalence of sensitization to profilin, in Greece. The in vivo sensitization to profilin's extract was not correlated to OAS and it is probable that another culprit panallergen is the cause for many OAS cases in our country.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Introduction

La profiline est un panallergène souvent responsable de réactivités croisées entre les pollens et les aliments végétaux. Le syndrome d’allergie orale (SAO) représente une expression clinique de ces réactions croisées chez certains patients sensibilisés à la profiline. Le but de cette étude était de préciser la prévalence des sensibilisations à la profiline en Grèce et d’étudier les corrélations entre la sensibilisation à la profiline et la SAO.

Méthodes

Deux cent soixante quatre adultes atopiques ont été inclus dans cette étude, ayant au moins un prick test cutané (PTC) positif aux allergènes aéroportés et/ou alimentaires. La sensibilisation à la profiline a été étudiée à l’aide de la profiline de palmier dattier purifiée Pho d 2. Les PTC ont été effectués avec notre batterie standard d’extraits commerciaux et un panel supplémentaire comportant des aliments contenant de la profiline et du pollen.

Résultats

Vingt-neuf de nos patients atopiques (11 %) se sont révélés positifs à la profiline et 79 (29,9 %) ont présenté des symptômes de la SAO. Les patients atteints de SAO ont signalé que la pêche, la noix, le kiwi, la banane et la noisette étaient les aliments végétaux les plus couramment à l’origine du SAO. Le SAO était corrélé à un PTC positif à la pomme, à la pulpe de pêche (présentant la plus forte corrélation) et à d’autres aliments végétaux. Aucune corrélation statistiquement significative n’a été observée entre la sensibilisation à la profiline et à le SAO. Une tendance significative de la sensibilisation à la profiline a été observée chez les patients souffrant de rhinite allergique, mais pas chez les asthmatiques.

Conclusion

Nos résultats montrent une faible prévalence de la sensibilisation à la profiline en Grèce. La sensibilisation in vivo à l’extrait de profiline n’était pas corrélée au SAO et il est probable qu’un autre panallergène soit la cause de nombreux cas de SAO dans notre pays.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Atopy, Profiline, Oral allergy syndrome, Cross-reaction, Epidemiology

Mots clés : Atopie, Profiline, Syndrome d’allergie orale, Réactions croisées, Épidémiologie


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.