Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Promontofixation cœlioscopique pour les prolapsus extériorisés: qualité de vie et résultats fonctionnels à moyen terme - 29/12/17

Laparoscopic sacrocolpopexy for exteriorized pelvic organ prolapse: Mid-term functional results

Doi : 10.1016/j.gofs.2017.11.009 
B. André a, O. Jourdain b, P. Guerby c, F. Vidal c, , F. Léonard d
a Service de chirurgie générale et gynécologique, CHU Rangueil, 1, avenue du Professeur Jean-Poulhès, 31059 Toulouse, France 
b Poly-clinique Jean-Villar, avenue Maryse-Bastié, 33520 Bruges, France 
c Hôpital Paule-de-Vigiuier, CHU Purpan, 330, avenue de Grande-Bretagne, 31059 Toulouse, France 
d Centre hospitalier de Cahors, 335, rue Président-Wilson, 46000 Cahors, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le vendredi 29 décembre 2017
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Objectifs

Évaluer la faisabilité et l’impact sur les symptômes et la qualité de vie de la double promontofixation cœlioscopique chez des patientes présentant un prolapsus extériorisé (stade>3).

Méthodes

Toute patiente incluse dans cette étude prospective présentait un prolapsus de stade POP-Q>3 traité par double promontofixation cœlioscopique. Les symptômes pelviens et la qualité de vie étaient évalués grâce aux questionnaires validés PFDI-20 et PFIQ-7 en préopératoire, puis à 1, 4 et 18 mois de la chirurgie.

Résultats

Entre septembre 2012 et janvier 2014, 63 femmes ont été incluses. Une hystérectomie sub-totale a été pratiquée chez 36 % des patientes; 34 % ont bénéficié de la pose concomitante d’une bandelette sous-urétrale. Une seule complication peropératoire a été relevée (plaie vésicale). Les taux postopératoires d’incontinence urinaire d’effort de novo et de dyspareunies de novo persistantes à 18 mois étaient respectivement de 10 % et 3 %. Un seul cas de récidive a été retrouvé à 18 mois. Les scores PFDI-20 et PFIQ-7 diminuaient significativement et durablement dès le premier mois suivant l’intervention, passant respectivement de 98,8 en préopératoire à 33,9 à 18 mois (p<0,01) et de 89,6 en préopératoire à 26,5 à 18 mois (p<0,001).

Conclusion

Nos résultats confirment la faisabilité et la bonne efficacité anatomique de la promontofixation cœlioscopique dans le traitement du prolapsus extériorisé. Nous rapportons également une amélioration franche, rapide et durable de la symptomatologie et de la qualité de vie dans cette catégorie de patientes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objectives

To assess feasibility and postoperative outcomes associated with laparoscopic sacrocolpopexy in patients presenting with exteriorized pelvic organ prolapse (stage>3).

Methods

Prospective study involving patients undergoing laparoscopic sacrocolpopexy for advanced stage pelvic organ prolapse. Symptoms and quality of life were evaluated at baseline and at 1, 4 and 18 months after surgery using validated questionnaires (PFDI-20 and PFIQ-7).

Results

Sixty-three patients were included between September 2012 and January 2014. Sub-total hysterectomy and sub-urethral sling were performed at the time of surgery in 36% and 34% of patients, respectively. We observed 1 per-operative complication (bladder wound). De novo stress urinary incontinence and de novo dyspareunia persisting at 18 months occurred in 10% and 3% of cases, respectively. Recurrence rate was 1.6% at 18 months. The follow-up also revealed a significant and prolonged improvement in PFDI-20 and PFIQ-7 scores: from 98.8 at baseline to 33.9 at 18 months (P<0.01) and from 89.6 to 26.5 (P<0.001), respectively.

Conclusion

Laparoscopic sacrocolpopexy seems feasible and safe in patients suffering from exteriorized pelvic organ prolapse, leading to high anatomic success rate. It is also associated with a prolonged improvement in quality of life and a positive impact on symptoms related to prolapse.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Promontofixation, Prolapsus des organes pelviens, Stade avancé, Devenir, Moyen terme, Cœlioscopie, Qualité de vie

Keywords : Sacrocolpopexy, Pelvic organ prolapse, Advanced stage, Outcome, Mid-term, Laparoscopy, Quality of life


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.