Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’abstinence cannabique : un enjeu pour la réhabilitation - 29/12/17

Cannabis abstinence: A challenge for rehabilitation

Doi : 10.1016/j.amp.2017.11.006 
Pierrette Estingoy
 P.I.S.R., Centre Hospitalier Saint-Jean-de-Dieu, 290, Route de Vienne, 69008 Lyon, France 

Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le vendredi 29 décembre 2017

Résumé

Les soins de réhabilitation en santé mentale sont désormais largement recommandés afin de permettre aux personnes, affectées par des troubles psychiatriques apparentés aux psychoses, d’accéder à un meilleur équilibre psychique et à un processus de rétablissement personnel. Or, l’un des facteurs les plus clairement péjoratifs en termes de risque accru de handicap psychique et social est certainement l’abus ou le mésusage de substances psychotropes telles que le cannabis. On le sait aujourd’hui, lutter contre la consommation de cannabis permettrait sans doute d’éviter certains troubles ou risques associés. De plus, inciter les patients à l’abstinence cannabique s’opposerait à l’évolution délétère d’une pathologie, permettrait de diminuer le taux de rechutes ou de chronicisation, notamment en luttant contre les troubles cognitifs associés. Dans un contexte où le cannabis apparaît comme la drogue illicite la plus consommée en France, avec un taux de THC en augmentation, et tandis que certains préconisent une « dépénalisation », il semblait aujourd’hui fondamental de rappeler les risques psychiatriques, notamment en matière de psychose émergente et de handicap résiduel, liés à l’usage de ce produit. Nous défendons ici que l’axe thérapeutique de l’abstinence cannabique est indispensable aux soins de réhabilitation en santé mentale, notamment par le biais de la remédiation cognitive et de la psychoéducation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Mental health rehabilitation care is now widely recommended in order to allow people affected by psychiatric disorders, and especially by psychoses, to have access to a better mental equilibrium allowing them to access recovery. Otherwise, one of the most derogatory factors in increased risk of psychic and social disability is certainly the abuse or misuse of psychotropic substances including cannabis. We know today, to fight against the use of cannabis would undoubtedly avoid mental disorders or associated risks. In addition, inducing patients to abstinence cannabic opposes the deleterious development of a disorder and reduce the rate of relapse or chronicization, including the fight against cognitive disorders associated. In a context where cannabis would be the illicit drug most consumed in France, with an increasing THC rate, and while some advocate a “decriminalization”, it now seems fundamental to remember the psychiatric risks, particularly in terms of psychosis emergence and residual disability, related to the use of this product. We argue here that the therapeutic of cannabis abstinence is essential for mental health rehabilitation care, particularly through cognitive remediation and psychoeducation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Abstinence, Addiction, Cannabis, Psychoéducation, Psychose, Réhabilitation psychosociale, Schizophrénie

Keywords : Abstinence, Addiction, Cannabis, Psychoeducation, Psychosis, Psychosocial rehabilitation, Schizophrenia


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.