Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Antibiotic treatment of lower respiratory tract infections - 29/12/17

Doi : 10.1016/S0929-693X(17)30513-4 
R. Cohen a, b, c, d, , F. Angoulvant d, e, S. Biscardi a, d, f, F. Madhi a, d, g, F. Dubos d, h, Y. Gillet d, i
a Université Paris Est, IMRB-GRC GEMINI, 94000 Créteil, France 
b Unité Court Séjour, Petits Nourrissons, Service de Néonatologie, Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil, France 
C ACTIV, Association Clinique et Thérapeutique Infantile du Val de Marne, Saint-Maur des Fossés, France 
d Groupe de Pathologie Infectieuse Pédiatrique de la Société Française de Pédiatrie, Saint-Maur des Fossés, France 
e Service des Urgences Pédiatriques, AP-HP, Hôpital Necker-Enfants Malades & Université Paris Descartes, 149 rue de Sèvres, 75015, Paris, France 
f Urgences Pédiatriques, service de Pédiatrie, Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil, France 
g Service de Pédiatrie Générale, Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil, France 
h Urgences de Pédiatrie, Université de Lille, Lille, France 
i Urgences de Pédiatrie, HFME Lyon, France 

*Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Summary

Lower respiratory tract infections, i.e., bronchitis, bronchiolitis, and pneumonia, are the second leading cause of antibiotic prescriptions. The vast majority of these infections are due to viruses and are self-limited diseases: most patients recover spontaneously. These two facts explain that antibiotic prescriptions must be limited to some clinical situations for which the diagnosis has to be done early. The first message of this manuscript is to strengthen non-antibiotic prescriptions in many situations such as bronchitis and bronchiolitis. Implementation of pneumococcal conjugate vaccines (PCVs) has reduced the incidence of pneumonia and empyema, and induced a dramatic decrease in the proportion of pneumococcus in these diseases. However, pneumococcus remains probably the leading cause of bacterial pneumonia and empyema and the main target of antibiotic treatment. Furthermore, the implementation of PCVs has reduced resistance to antibiotics including penicillins and macrolides antibiotics, explaining the de-escalation proposed in the last few years, with the reduction of the use if third generation cephalosporins and vancomycin. The therapeutic choices proposed in this article follow the previous official guidelines in France. Serious infections represented by empyema and severe pneumonia remain therapeutic emergencies, most often warranting hospitalization and IV antibiotics.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Les infections respiratoires basses, constituées notamment par les bronchites, bronchiolites et pneumonies, représentent la deuxième cause de prescription d’antibiotiques. L’immense majorité de ces infections est d’origine virale et l’évolution naturelle se fait le plus souvent vers la guérison spontanée. Ces deux faits expliquent que les antibiotiques soient réservés à certaines situations cliniques dont le diagnostic doit être fait précocement. Le premier message de ce guide est le renforcement de la non-prescription d’antibiotiques dans de nombreuses situations : bronchites, bronchiolites. La généralisation de la vaccination par les vaccins anti-pneumococcique conjugué (VPCs) a permis de réduire l’incidence globale des pneumonies et des pleurésies, de réduire la part du pneumocoque dans ces pathologies : néanmoins le pneumocoque en reste l’agent principal et la principale cible du traitement antibiotique. Enfin l’implémentation des VPCs a permis aussi de diminuer la résistance aux antibiotiques, notamment aux pénicillines et aux macrolides. Ceci explique l’allégement dans les choix antibiotiques ces dernières années (réduction du rôle des céphalosporines et de la vancomycine). Les choix thérapeutiques proposés dans cet article respectent les précédentes recommandations officielles françaises. Les infections pleuro-pulmonaires graves représentent des urgences thérapeutiques justifiant le plus souvent une hospitalisation et des antibiotiques par voie intraveineuse.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° 12S

P. S17-S21 - décembre 2017 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Antimicrobial treatment of ENT infections
  • R. Cohen, H. Haas, M. Lorrot, S. Biscardi, O. Romain, F. Vie Le Sage, V. Hentgen, E. Grimprel
| Article suivant Article suivant
  • Antimicrobial treatment of urinary tract infections in children
  • R. Cohen, J. Raymond, E. Launay, Y. Gillet, P. Minodier, F. Dubos, E. Grimprel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.